Prévisions & Suivi en temps réel

Météo en octobre : peu d'orages et températures fraîches ?

Les conditions anticycloniques se maintiennent sur notre région. Malgré la présence de nombreux nuages ce matin entre l'Hérault, le Gard et la Lozère, le soleil a tout de même dominé tout au long de l'après-midi. Les températures continuent de baisser. Nous avons relevé un peu moins de 15°C à Nîmes et Montpellier au lever du jour, 14°C à Perpignan et 13°C à Béziers. Même constat du côté des maximales relevées cet après-midi. Nous avons observé 23 à 25°C de manière générale sur l'ensemble des plaines de la région.

Le mois de septembre étant quasiment terminé, vous êtes nombreuses et nombreux à nous demander quel type de temps pouvons-nous attendre au cours du mois d'octobre. Nous allons vous apporter quelques éléments de réponses ci-dessous. Nous vous rappelons tout de même qu'effectuer une prévision mensuelle n'est pas un exercice facile et parfaitement exact ! Il ne faut donc pas prendre les éléments suivants au pied de la lettre, mais uniquement comme un signal du régime de temps attendu au mois d'octobre.

Le modèle de prévision saisonnière CFS persiste depuis plusieurs jours et modélise une anomalie de hautes pressions située sur le proche Atlantique tandis qu'une anomalie de basses pressions est située, elle, de la Scandinavie jusqu'au Balkans. Cette situation pourrait placer notre pays en flux de Nord/Nord-Ouest amenant à la fois de la fraîcheur ainsi qu'un temps globalement ensoleillé et sec sur l'arc Méditerranéen. En effet, la proximité des hautes pressions nous protégera des dépressions et donc du temps perturbé. Néanmoins, des périodes de transition, avec un anticyclone plus à l'Ouest sur l'Atlantique ou plus au Nord sur la Grande-Bretagne, pourraient permettre à une goutte froide d'impacter notre territoire.

 Vous l'aurez compris : la tendance générale va dans le sens d'un temps relativement stable et sec. Pour autant, nous ne pourrons exclure l'arrivée d'une goutte froide en cours de période à proximité de nos contrées. Si ce scénario vient à se produire, un épisode pluvieux localement marqué ne serait pas impossible. La probabilité est néanmoins plutôt faible. En effet, si une goutte froide s'approche, elle devrait suivre le flux directeur,  à savoir s'effondrer sur la France en flux de nord. Flux de nord = temps sec et frais en Méditerranée.

Vous pouvez observer sur la carte de gauche, l'anomalie de température attendue tout au long du mois. Un écart de 0 à -1,5°C par rapport à la moyenne est entrevu sur la France. La carte de droite représente l'écart par rapport à la moyenne concernant la pluviométrie. Il est encore plus parlant. On voit bien que l'ensemble du bassin méditerranéen est touché par un déficit pluviométrique significatif. Comme évoqué plus haut, cet écart pourrait rapidement être gommé si une goutte froide parvient à se positionner favorablement pour qu'un épisode pluvieux nous impacte. Cependant, le risque est faible.

Pour aller plus loin dans l'analyse, un météorologue du nom de Cassou a établi une liste des différents régime de temps impactant l'Atlantique et l'Europe. Le régime attendu sur notre pays au cours du mois d'octobre est appelé régime Atlantique Ridge. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, l'anticyclone est vissé sur le proche Atlantique et s'étend légèrement vers le Nord. À contrario, les basses pressions (dépressions) sont elles repoussées vers les pays Scandinaves et l'Europe centrale. Notre pays se retrouve alors entre ces deux centres d'actions nous plaçant dans un flux de Nord/Nord-Ouest assez frais et sec.

Partager sur