Prévisions & Suivi en temps réel

Les festivités du 15 août gâchées par les averses ?

20min.ch
20min.ch

Ce mardi matin, les nuages ont été nombreux sur le département de l'Aude et le Biterrois. Après dissipation des brumes matinales, le soleil domine désormais sur les Pyrénées-Orientales, le Montpellierain et le Sud du Gard. Un passage nuageux un peu plus épais vient de circuler dans l'arrière pays de l'Hérault et du Gard avec localement quelques gouttes. Il va rapidement se dissiper. En Lozère et sur les Pyrénées, les cumulus commencent à se développer, prémices des averses attendues dans l'après-midi.

Cet après-midi, les nuages bas vont se maintenir en limite Ouest du Biterrois, le Minervois, le Narbonnais, les Corbières maritimes et du côté de Leucate. Sur la plaine du Roussillon, les plaines de l'Hérault et du Gard, ainsi qu'en vallée du Rhône, le soleil va s'imposer. Un voile nuageux va toutefois se mettre en place de façon progressive. Dès le milieu d'après-midi, de gros cumulus vont bourgeonner sur les Pyrénées avec des averses devenant orageuses sur la Cerdagne et le Capcir. Quelques averses pourront également arroser la Margeride, en limite des orages qui concerneront la Haute Loire. Malgré l'influence de petites brises marines, les températures maximales s'annoncent estivales. On peut espérer cet après-midi 28°C à Narbonne et Béziers, 29°C à Montpellier, 30°C à Perpignan et Carcassonne, 32°C à Nîmes, jusqu'à 33°C à Bagnols-sur-Cèze, comme en atteste le modège GFS ci-dessous (Météociel). 

Le temps va se dégrader ce mardi en toute fin d'après-midi, entre 19h et 22h environ. En effet, les orages qui vont se développer sur les Pyrénées cet après-midi vont potentiellement déborder dans l'arrière pays Catalan et Audois, de Prades au pays de Sault notamment, voire jusqu'aux Corbières et Carcassonnais. Quelques averses orageuses pourraient progresser jusqu'au littoral Catalan et Audois, de Perpignan à Narbonne par exemple. Bien évidemment, toutes les communes ne seront pas concernées mais il faut s'attendre à un temps nuageux de partout sur ces départements et à un risque d'averses momentanément significatif. Certains feux d'artifice pourraient donc être impactés par ces orages. Les cumuls seront généralement assez faibles, bien qu'on ne puisse exclure ponctuellement 5 à 10 mm sous les cellules les plus musclées, plutôt dans l'intérieur des terres,

En fin de soirée et nuit prochaine, la zone d'instabilité va progresser vers l'Hérault, les Cévennes et la Lozère, puis plus tardivement et dans une moindre mesure vers le Gard. Sur le département de la Lozère, le risque orageux sera plus significatif avec éventuellement de la grêle localement entre l'Aubrac, la Margeride et le Causse. Sur l'Hérault, les premières averses orageuses sont attendues sur le Biterrois et le Minervois, entre 22h et 00h environ. Elles pourront de ce fait perturber les festivités du 15 août par endroit, bien que certaines communes passeront au travers en raison du caractère non généralisé de ces averses. Les cumuls seront assez faibles en général. A l'est d'une ligne Sète - Lodève, le risque orageux sera moins important mais des averses risquent d'y progresser vers minuit, du bassin Montpelliérain au Pic Saint-Loup notamment. Enfin, le Gard restera globalement en marge de l'activité pluvio-orageuse. Quelques ondées ne sont pas exclues en cours de nuit mais elles seront localisées et peu intenses. Elles ne devraient pas (ou peu) perturber les festivités de cette mi-août. 

Conclusion : une dégradation de faible ampleur va balayer la région ce soir et la nuit prochaine. C'est entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude que le risque orageux sera le plus significatif, sans pour autant être important. Sur ces départements, les averses et orages devraient se produire entre 20h et 23h environ. La Lozère sera également impactée en cours de soirée, entre 21h et 00h principalement. Le département de l'Hérault sera coupé en deux : à l'Ouest la probabilité d'averses sera assez significative entre 22h et 00h alors qu'à l'Est, le risque d'averses sera moindre. Sur le Gard, quelques ondées sont attendues après minuit mais elles seront localisées et passagères. Dès lors, cette dégradation ne suffira pas à enrayer la sécheresse qui continue de s'aggraver. Toutefois, elle aura le potentiel de perturber les festivités du 15 août par endroit. 

Partager sur