Prévisions & Suivi en temps réel

Languedoc-Roussillon : retour des orages et chute des températures la semaine prochaine !

© Météo-Languedoc
© Météo-Languedoc

Il fait encore très chaud cet après-midi, avec fréquemment plus de 33°C sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, 35°C sur l'Hérault et 36 à 40°C sur le Gard. Les montagnes ne sont pas épargnées, avec souvent 33 à 34°C en Lozère, localement plus de 35°C dans les gorges du Tarn. La canicule persiste, encore et encore ! Dernier soubresaut demain, avec des températures encore très élevées sur l'Hérault et le Gard, mais rassurez-vous : une dégradation digne de ce nom est enfin annoncée.

    Conformément aux prévisions émises sur le site Météo-Languedoc, les conditions météorologiques vont nettement se dégrader à compter de demain. En effet, une goutte froide d'altitude va se positionner sur l'Espagne, à hauteur des Pyrénées frontalières. Elle pilotera un flux de secteur Sud-Ouest à très haute altitude au dessus de notre région, encore bien chaud et fortement alimenté en humidité. Progressivement, des forçages atmosphèriques (convergence au sol, divergence en altitude, anomalie de basse tropopause) vont transiter vers le Languedoc-Roussillon et se grefferont à une masse d'air particulièrement instable. Inévitablement, des orages vont se développer.

Image title

    Demain matin, les éclaircies seront encore assez nombreuses sur la région, mais rapidement d'ici la fin de matinée, un voile nuageux abordera les Pyrénées-Orientales et l'Aude. Il se dédoublera rapidement de cumulus de plus en plus épais, qui pourront lâcher de bonnes averses orageuses probablement en cours d'après-midi. En fin de journée, alors que ces orages deviendront localement forts sur ces départements, les nuages gagneront une bonne partie de l'Hérault et de la Lozère. Là aussi, ils pourront générer des averses, localement ponctuées d'un coup de tonnerre, plus tardivement dans le pays Montpellierain. Le Gard devrait conserver de belles éclaircies jusqu'en fin de journée, avec un ciel tout au plus voilé et températures toujours aussi chaudes, voisines de 37 à 38°C sur Nîmes !

    Demain soir, l'activité orageuse gagnera du terrain et pourra concerner une large partie du Languedoc-Roussillon. Les orages pourront se montrer localement forts, avec des chutes de grêle isolément marquées (diamètre voisin de 3 à 4 cm), d'abondantes précipitations (20 à 30 mm en 1/4h, 50 mm en 1h) et un risque de rafales descendantes sévères (80 à 100 km/h). Comme toujours, toutes les communes ne seront pas touchées avec la même sévérité : certaines pourront être épargnées tandis que d'autres pourront être impactées.  Nous assurerons une suivi en temps réel sur la page facebook Météo-Languedoc, afin que chacun d'entre vous puisse suivre l'évolution des cellules orageuses.

    En deuxième partie de nuit, les averses et orages se calmeront sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, ainsi que sur l'Ouest de l'Hérault, mais l'activité orageuse se maintiendra entre l'Est de l'Hérault, le Gard et la Lozère. Ils pourront encore présenter de fortes intensités pluvieuses, mais le risque de grêle régressera. Localement, on pourra relever 50 à 80 mm de pluie, notamment sur les Cévennes et la Lozère. En plaine, les lames d'eau resteront à priori plus modérées.

    Dimanche, les éclaircies et les nuages se partageront le ciel. Des averses orageuses resteront possibles sur l'Est du Languedoc ainsi que sur les montagnes, tout au long de la journée. Elles seront nettement plus rares voires inexistantes sur le littoral du Roussillon, où la tramontane se renforcera très nettement.

--> CHUTE DES TEMPÉRATURES

Après cette dégradation, les températures vont très nettement baisser. Dimanche après-midi, elles peineront à atteindre 25 à  26°C sur le Roussillon, 27 à 30°C ailleurs. La semaine prochaine, de nouveaux orages sont susceptibles de se produire et bien qu'il fera relativement chaud entre deux dégradations, ces dernières seront caractérisées par des pluies parfois soutenues et des températures à peine de saison. Il n'y a rien de certain pour le moment et la prévision méritera d'être affinée mais il s'agit à cette heure de la tendance la plus probable

Partager sur