Prévisions & Suivi en temps réel

Languedoc-Roussillon : les cours d'eau sous haute surveillance !

© Météo-Languedoc
© Météo-Languedoc

Des orages localement violents sont à craindre ce soir sur les Pyrénées-Orientales et dans une moindre mesure sur l'Aude, puis en deuxième partie de nuit sur l'Hérault. Demain matin, alors qu'une accalmie se dessinera sur le Roussillon, les fortes pluies orageuses se maintiendront sur l'Hérault et gagneront progressivement le Gard. Cet épisode de fortes pluies orageuses s'accompagnera de rafales de vent tempêtueuses sur les littoraux, notamment entre Sète et la Camargue où les rafales pourront atteindre 100 km/h en fin de nuit prochaine. Il existe donc un risque non négligeable de submersion marine sur certaines portions fragiles du littoral Languedocien.

    Ce soir, les pluies s'intensifieront sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, dans une moindre mesure sur l'Ouest de l'Hérault. Elles s'accompagneront ponctuellement d'orages, plus probablement aux abords de la frontière avec l'Espagne. Les cumuls pourront atteindre 30 à 50 mm sur l'Aude, localement 80 à 100 mm (plus certainement près des Corbières). Sur les Pyrénées-Orientales, on pourrait relever 50 à 80 mm, localement 100 à 150 mm près des reliefs, voire davantage près de la frontière. Ces cumuls sont à même d'entraîner des réactions marquées de certains cours d'eau. Les pluies commenceront à faiblir en deuxième partie de nuit.

    En deuxième partie de nuit, les pluies orageuses gagneront le département de l'Hérault, en s'intensifiant encore davantage. Bien que le caractère orageux de cette dégradation soit encore difficile à estimer (en raison d'une instabilité atmosphérique tout au plus modérée), il est à noter que la masse d'air sera dotée d'un contenu en eau précipitable très important. Dès lors, des orages diluviens sont à craindre en fin de nuit, plus probablement aux abords des Cévennes, où l'on pourrait relever des intensités de 60 mm en une heure. Ces orages persisteront demain matin (tout en gagnant le département du Gard) et pourront également toucher les basses plaines. Le paroxysme de cet épisode est pour le moment attendu à proximité du bassin amont du fleuve Hérault mais globalement, toutes les zones de piémont situées entre l'Orb et bassin Alésien pourraient subir des cumuls importants, de l'ordre de 100 à 150 mm, très localement plus de 200 mm. En plaine, les cumuls seront probablement plus modérés, de l'ordre de 40 à 80 mm, mais localement on pourra relever des valeurs bien au dessus, de l'ordre de 120 à 150 mm également. Ces orages diluviens seront à même de générer des crues localement importantes et brutales, notamment sur les cours d'eau cévenols, mais encore ceux qui ont été touchés par les précédentes intempéries (Le Lez, le Vidourle, les Gardons). Des ruissellements urbains parfois intenses sont à craindre en cas d'orages stationnaires, ainsi que le débordement de fossés.

    Avec des rafales voisines de 90 à 100 km/h, pour un vent moyen d'environ 75 km/h, une houle importante est attendue entre Sète et la Camargue. Certains zones de lido et du littoral Languedocien pourront subir des submersions marines localement importantes. Il conviendra de faire attention aux vagues déferlantes.

    L'équipe de Météo-Languedoc assurera un suivi en temps réel tout au long de cette dégradation sur nos réseaux sociaux, dès à présent. 

Partager sur