Prévisions & Suivi en temps réel

Languedoc-Roussillon : Dégradation probable entre Dimanche et Mercredi !

Source carte : météociel

Un système dépressionnaire peu mobile et modérément dynamique va gagner le proche Atlantique et le Portugal demain samedi. Dimanche, il étendra progressivement son influence sur l'Espagne (voir carte n°1). Le minimum dépressionnaire d'altitude perdurera durant plusieurs jours sur l'Espagne, tout en se décalant en direction de la France (en phase de résorption). Ceci aura pour conséquence de générer un flux de secteur Sud-Ouest persistant et cyclonique sur l'arc méditerranéen, alors que les flux de basses-couches, eux, basculeront au secteur Sud-Est (fortement alimentés en air doux et humide). 

Image title

Carte n°1 : Prévisions à l'échelle synoptique du modèle GFS. Source : MétéoCiel. 


La mise en place de vents durablement orientés au secteur Sud-Est sur l'arc méditerranéen laisse craindre une dégradation prolongée, dont le timing s'étire pour le moment entre le Dimanche 8 Mai et le Mercredi 11 Mai. Voici les prévisions déclinées à la journée (scénario le plus probable à l'heure de rédaction de ce bulletin, mais demeurant à confirmer) : 

- Dimanche : les vents marins souffleront en rafales entre 30 et 50 km/h sur les plaines du Languedoc-Roussillon, 60 à 70 km/h sur les reliefs. Les entrées-maritimes, déjà bien nombreuses en matinée, continueront d'affluer vers l'Espinouse et les Cévennes, où de petites pluies se mettront en place. De faibles pluies pourront également concerner les plaines, mais elles resteront dans un premier temps plus dispersées, que ce soit sur le Roussillon ou le Languedoc. En cours de nuit de dimanche à lundi, les précipitations se renforceront sur l'Espinouse et les Cévennes (cumuls probables de 20 à 50 mm en 24h). 

- Lundi : beaucoup de nuages sur la région, avec des pluies généralement faibles à modéfées sur les basses plaines, mais soutenues et régulières entre la Montagne Noire, l'Espinouse et les Cévennes. En fin d'après-midi et surtout la nuit suivante, la masse d'air devrait se destabiliser sur l'Aude, l'Hérault et une partie Ouest du Gard. C'est à ce moment-là que les précipitations pourront devenir orageuses, notamment près des reliefs où les forçages ascendants (vents marins qui buttent sur les reliefs) seront marqués. Les cumuls en  24h devraient rester faibles en plaine, entre 10 et 30 mm, localement 40 ou 50 mm sur le piémont, mais plus significatifs de l'Espinouse aux Cévennes, où l'on pourra relever selon les dernières estimations 60 à 100 mm supplémentaires.

- Mardi : cette journée pourrait - mais ce n'est pas certain - être plus calme, avec des précipitations moins intenses près des Cévennes et dispersées en plaine. Compte tenu de l'instabilité de la masse d'air, de bonnes averses resteront possibles dans l'intérieur des terres, ponctuellement orageuses. Les cumuls sont difficiles à estimer à cette échéance, mais devraient rester modérés. 

- Mercredi / Jeudi : La dépression migrera vers le bassin méditerranéen. L'activité pluvio-orageuse pourrait à nouver se renforcer depuis le Golfe du Lion et sur tout le Languedoc-Roussillon, avec des cumuls significatifs. Ce scénario est toutefois trop incertain pour évoquer des hauteurs de lames d'eau. 

In fine, sur la période Dimanche - Mercredi, des cumuls supérieurs à 150 mm ne sont pas exclus sur les reliefs (Espinouse, Aigoual et Cévennes). En plaine, les cumuls resteront le plus souvent modérés, mais localement un orage fort n'est pas impossible.  

Vous êtes également nombreuses et nombreux à nous suivre hors de la région Languedoc-Roussillon. A ce sujet, nous vous invitons à rejoindre nos confrères de La Radio Météo sur Facebook et Twitter pour plus de précisions sur les autres régions de France, où des orages sont également prévus dans le courant des prochains jours. 

NB : A l'heure de rédaction de ce bulletin, la fiabilité des prévisions pour cette dégradation est jugée médiocre. En effet, les modèles numériques que nous utilisons évoluent sensiblement d'une journée à l'autre. C'est pourquoi nous reviendrons très prochainement (dès demain) sur l'évolution de la situation météorologique, à travers un bulletin plus précis. 

Partager sur