Prévisions & Suivi en temps réel

Languedoc : retour des pluies et orages ce week-end

Modélisation des précipitations sur 6h - Modèlée GFS - Météociel

Depuis 48 heures, nous vous évoquons qu'un probable changement de temps profond et durable pourrait se mettre en place au cours du week-end prochain. Ce changement de temps semble se confirmer, dès ce vendredi, avec la migration rapide de l'anticyclone (qui nous protège actuellement) vers l'Europe de l'Est et la mise en place de conditions durablement dépressionnaires sur le Atlantique et le bassin méditerranéen occidental. C'est en fin de semaine qu'un vaste système dépressionnaire se constituera sur l'Atlantique, étiré du Groenland au golfe de Gascogne. Ce système dépressionnaire est susceptible de piloter plusieurs anomalies en direction de l'Espagne et de la Méditerranée. Aussi, les vents vont pivoter au secteur Sud/Sud-Ouet en altitude (doux et dynamiques) tandis qu'au sol les vents de Sud-Est se renforceront (chauds et très chargés en humidité). L'échéance est encore trop lointaine pour entrer dans les détails fins mais une dégradation pluvio-orageuse est probable dès vendredi sur les Cévennes (Hérault, Gard, Lozère et Ardèche) puis, ce week-end, sur les plaines du Languedoc.

Image title

Carte : Géopotentiels à 5000 m et pression au sol, modèle GFS, développé sur Météo-Ciel. Schéma : Météo-Languedoc


    Avec l'accelération du vent marin, les premières pluies concerneront probablement les Cévennes dès la nuit de jeudi à vendredi. Elles gagneront temporairement les plaines de l'Hérault et du Gard vendredi, sans sévérité particulière. Dès la nuit de vendredi à samedi, des orages pourront se déclencher sur les Cévennes, tandis qu'une accalmie se dessinera sur les plaines. La prévisibilité pour le week-end est très mauvaise pour le moment : il semble que des orages localement marqués soient possibles entre samedi et dimanche sur les plaines de l'Hérault et du Gard, mais ce n'est absolument pas certain pour l'heure.

    A l'heure de rédaction de ce bulletin, les prévisionnistes de Météo-Languedoc s'interrogent quant au possible creusement d'une méso-dépression (dépression de petite échelle) sur l'Espagne. Cette dernière, particulièrement difficile à anticiper, est modélisée par certains modèles numériques de prévision. Elle aura un rôle clef dans le dynamisme de cette dégradation. En dépit de ces incertitudes, nous vous proposerons un nouveau bulletin de prévision dans 48 heures, afin que vous soyez informés de l'évolution de la situation météorologique.


  

Partager sur