Prévisions & Suivi en temps réel

La Super Lune bleue de sang attendue mercredi 31 janvier 2018 !

cosmopolitan.fr

Un événement céleste rarissime sera observé le 31 janvier 2018. Une éclipse lunaire totale va se produire en phase avec une pleine lune bleue, au moment même où cette dernière sera au plus proche de la Terre. Cela va produire un phénomène que les astronomes nomment "la super lune bleue de sang". La lune bleue est ni plus ni moins une pleine Lune, si ce n'est que c'est la deuxième en un mois. Ce phénomène déjà rare se produit en moyenne une fois tous les deux ans.

Les supers Lunes et les éclipses lunaires ne sont pas exceptionnellement rares en soit. Ce qui est remarquable, c'est que les deux phénomènes vont coïncider ensemble, en phase avec la lune bleue. Il y aura donc trois phénomènes célestes réunis au même moment. Le dernier événement similaire remonte à 1982. Le prochain se produira en 2037. Ci-dessous, voici où sera observable l'éclipse lunaire :

Carte : espritsciencemetaphysiques.com

En France, nous n'aurons donc pas la chance de voir l'éclipse lunaire. La zone visible pour l'éclipse totale se situera de l'Inde à l'Ouest de l'Amérique du Nord, ainsi qu'entre l'Asie et l'océan Pacifique. Nos confrères de Polynésie française et de la Nouvelle Calédonie pourront l'observer. Du côté de la Réunion, l'éclipse sera partielle au lever de la Lune.

Pour autant, nous ne serons pas les dindons de la farce. Si les trois phénomènes conjugués ne seront pas observables en France, nous pourrons néanmoins profiter d'une super lune bleue. Tout dépendra des conditions météorologiques... ! Ci-dessous, voici une carte de la nébulosité prévue mercredi soir en France : 

Carte : couche nébulosité, météociel.

La plupart des régions de France verront une couverture nuageuse assez dense, limitant l'observation de cette super lune bleue. Le midi Toulousain, le Roussillon et l'Ouest du Languedoc pourraient profiter d'un ciel dégagé durant quelques heures, de quoi permettre une bonne observation du phénomène. A l'arrière de la perturbation qui concernera le centre de la France, quelques éclaircies pourront aussi se développer entre la Normandie et les Ardennes.

Ces prévisions resteront bien évidemment à affiner ultérieurement. Pour la plupart des Français, il sera certainement difficile de profiter de ce rendez-vous. Néanmoins, nous souhaitions vous le partager tant ces phénomènes sont rares

Partager sur