Prévisions & Suivi en temps réel

La neige arrive sur le Roussillon !

regionperpignan.canalblog.com

Soleil et douceur ce lundi après-midi ! Difficile de croire que la neige s'invitera jusqu'en plaine dans seulement quelques heures, non ? Et pourtant, une dépression s'est creusée près de la Gironde. Elle a généré une bonne dégradation sur l'Ouest de la France. La neige s'est même invitée jusque sur le littoral Aquitain entre les Charentes-Maritimes et la Gironde. Comme expliqué hier, cette neige suit une goutte froide d'altitude qui glisse actuellement vers les Pyrénées. Les températures vont donc rapidement chuter en soirée simultanément avec l'arrivée des précipitations. Ainsi, nous passerons de 13 à 14°C cet après-midi à des températures qui s'approcheront de 0°C cette nuit soit une perte nette de plus de 10°C en l'espace de quelques heures. Associée à cette baisse des températures, la tramontane se lèvera et accentuera la chute de la limite pluie neige.

Cet après-midi, le soleil a dominé sur la quasi totalité de la région. La dépression s'enroule sur le Sud-Ouest de la France tout en se déplaçant vers notre région. Quelques petites averses se développent à l'avant immédiat sur l'Espinouse ou sur le Lauragais. Sur le Roussillon, c'est surtout en soirée et nuit suivante que la neige est attendue.

Source : Météociel

Cette dégradation neigeuse devrait s'opérer en deux étapes. La première se fera en fin de journée et début de soirée au passage de l'anomalie principale. La neige tombera jusqu'à très basse altitude et surtout dans l'intérieur de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. L'Ouest de l'Hérault pourrait espérer voir quelques flocons en marge de l'activité principale, notamment entre l'arrière-pays Biterrois et le Minervois. Quoiqu'il arrive, les quantités resteront très faibles sur ces secteurs. Le plus gros de l'épisode sera pour le Roussillon. Après une légère accalmie dans l'intensité des précipitations, une dépressions se creusera en Méditerranée et accentuera de nouveau les chutes de neige.

La limite pluie neige sera très basse et la tramontane se maintiendra au sol accentuant l'isothermie. Par conséquent, la seconde salve qui interviendra dans la nuit pourra apporter des chutes de neige lourdes et collantes. Les conditions s'annoncent donc très délicates plus particulièrement dès 300 mètres d'altitude où la couche pourrait atteindre 10 cm, voire plus localement. La situation est particulièrement sous surveillance sur le pays de Sault, les Corbières, le Lauragais et des Fenouillèdes au Conflent. Par ailleurs, un débordement est probable sur les plaines du Vallespir et de la Côte vermeille.

Source : Météociel

Les incertitudes sont plus importantes pour les villes comme Narbonne ou Perpignan. Nous estimons que la neige pourrait temporairement faire son apparition sur ces secteurs mais la tenue au sol est bien plus incertaine que dans l'intérieur des départements où l'influence maritime est moins importante. La plaine de la Salanque fait également partie des secteurs incertains. Pour autant, il conviendra de surveiller un abaissement de la limite pluie-neige si les précipitations perduraient sur les mêmes secteurs par isothermie. L'amélioration se dessinera uniquement le lendemain matin avec le retour du soleil au prix d'un vent fort et glacial.

Le printemps, ce n'est pas pour maintenant ! En effet, cette semaine s'annonce froide sous l'effet d'un mistral et d'une tramontane qui accentueront la sensation de froid. Ils faibliront à l'approche d'une nouvelle dégradation pour le week-end prochain. A priori, pas de neige en plaine mais les températures resteront bien en-dessous des moyennes pour une fin mars. Nous continuons de penser que début avril sera froid avant de poursuivre sur un printemps chaud et orageux. Il ne s'agit que d'une tendance qui méritera, bien évidemment, d'être affinée prochainement.

Partager sur