Prévisions & Suivi en temps réel

La chaleur s'accentue : jusqu'à 35°C !

Vous étiez nombreuses et nombreux à l'attendre et c'est désormais chose faite : l'été s'installe sur notre région. Après des semaines passées sous le signe de l'humidité, de l'instabilité et des orages, le temps est plus clément. Les premières cigales sortent et s'échauffent pour la saison tandis que les nuages présents restent inoffensifs. Comme expliqué hier, le vent devrait encore nous accompagner. Il pourrait même se renforcer demain et lundi, plus particulièrement sur les couloirs habitués au mistral d'une part et à la tramontane d'autre part. Les nouvelles sont réjouissantes pour celles et ceux qui aiment le soleil et la chaleur car ils vont continuer de nous accompagner tout en s'accentuant.

En effet, l'anticyclone des Açores nous effleure actuellement. Cela protège les régions méditerranéennes mais il est tout de même aidé par le vent pour assécher la masse d'air. Ces hautes pressions devraient progressivement migrer vers la France nous offrant un temps de plus en plus chaud avec l'arrêt progressif du vent entre mardi et mercredi.

Source : Pivotal Weather

Oui, mistral et tramontane vont progressivement faiblir entre mardi et mercredi et les brises marines prendront le relais sur les plages. Fini le brassage de l'air et place à la surchauffe en basses couches. En effet, le vent limite la baisse des températures la nuit en brassant l'air. Mais il a également pour effet de diminuer l'impact diurne sur la hausse du thermomètre l'après-midi. Les amplitudes thermiques vont donc s'accroitre la semaine prochaine avec notamment des maximales qui vont grimper en flèche. Nous passerons bien au-dessus des moyennes de saison.

Nous ne savons pas faire dans la demi-mesure. Après être longtemps sans soleil, les températures vont rapidement s'envoler à son arrivée. Ainsi, les 30°C vont se multiplier sur notre région. Il faudra se rendre à la convergence entre les brises marines et le vent de terre pour observer les températures les plus hautes. 

Source : WRF Météo-Languedoc / ARHYA

Généralement dans ce type de situation, ce sont l'Est de l'Hérault et les plaines Gardoises qui montent dans le top 3 des températures les plus chaudes. On surveillera la vallée du fleuve Hérault, le secteur du Pic-Saint-Loup ou encore le bassin Nîmois et la Gardonnenque. Localement, nous sommes en mesure d'attendre 33 à 34°C voire 35°C mardi après-midi. Les jours suivant seront dans la même lignée. La différence se fera au niveau du vent. Les brises marines pourraient repoussées la grosse chaleur dans l'intérieur des terres tandis que les littoraux seront à peine plus tempérés par le vent marin.

Il s'agit ici du premier gros coups de chaleur de la saison. En ce qui concerne les orages, avec cette chaleur, la moindre faille dans l'anticyclone fera bourgeonner les nuages. Il s'agira essentiellement d'orages de chaleur qui se concentreront sur les reliefs. La tendance à plus long terme semble toujours se diriger vers un temps potentiellement plus orageux entre fin juin et début juillet. En analysant les modèles saisonniers, ceux-ci démontrent des hautes pressions qui iront sur l'Europe du Nord tandis que les dépressions pourront se former entre Espagne et Portugal. Cela reste bien évidemment à confirmer d'ici là.

Source : Tropicaltidbits

Partager sur