Prévisions & Suivi en temps réel

La canicule persiste ce samedi avec localement 40°C sur le Languedoc !

ville massy
ville massy

Il y a une semaine, nous vous annoncions au sein d'un article qu'un épisode caniculaire était à redouter sur l'arc Méditerranéen. La prévisibilité de cet événement a été relativement bonne. La canicule a débuté mardi sur la Corse et la Provence, avant de gagner le Gard mercredi puis toute la région en cette fin de semaine. Ce vendredi, les températures ont été remarquablement élevées. Ce matin, les minimales relevées en Languedoc-Roussillon ont été bien au dessus des moyennes saisonnières avec 21.2°C à Carcassonne, 22.2°C à Béziers-Vias, 23.4°C à Nîmes-Courbessac et Montpellier-Fréjorgues, 24.2°C à Sète et 24.6°C à Perpignan. Notez par ailleurs les 17°C au sommet de l'Aigoual.

Cet après-midi, nous avons connu une chaleur écrasante qui persiste encore en cette fin de journée. Sur les départements de l'Hérault et du Gard, des records absolus de chaleur ont été relevés. Nous noterons l'exceptionnel relevé de 41.6°C à Nîmes-Courbessac, pulvérisant les 40.6°C d'août 2003 et égalant le record de 1923 (qui avait été réalisé avec un matériel moins fiable). Il y a eu également 42.9°C dans les gorges de la Cèze du côté de Monclus (30), ou encore 41.5°C à Uzès (30). La station de Nîmes-Garons a pulvérisé sont record de 2003 (38.2°C) avec 39.9°C cet après-midi. Sur l'Hérault, la station de Béziers Vias a battu son ancien record avec 38.8°C cet après-midi. Sur ce département, des pointes à 39 ou 39.5°C ont été mesurées par Météo-France. Une pointe à 40.4°C a été relevée sur Prades-le-Lez. Ci-dessous, retrouvez une carte des températures relevées à 17h (source Infoclimat) :

La journée de demain samedi s'annonce à nouveau hors norme. Sous un soleil de plomb, les températures vont s'envoler dès le matin. Au lever du jour, les températures minimales seront le plus souvent comprises entre 24 et 25°C dans les principales agglomérations des basses plaines : Perpignan, Narbonne, Béziers, Montpellier et Nîmes. Localement, des pointes à 26°C ne sont pas exclues, comme en atteste le scénario ARÔME ci-dessous (site : météociel). 

L'après-midi, les maximales atteindront encore des valeurs proches des records. En effet, le soleil parviendra à se maintenir une bonne partie de la journée en plaine et bord de mer. Ce n'est qu'à partir du milieu d'après-midi que des cumulus déborderont des reliefs. Le vent de terre, orienté au secteur Nord / Nord-Ouest, soufflera avec des rafales de 40 km/h en vallée du Rhône ainsi que sur l'Aude. Ce vent favorisera l'assèchement et le réchauffement de la masse d'air. Sur le littoral Héraultais, de Vias à la Grande-Motte, ainsi qu'en baie d'Aigues-Mortes, de petites brises marines prendront le dessus. Elles resteront très faibles

Dans ce contexte, nous attendons des températures encore très élevées. Dans l'intérieur de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, la chaleur restera plutôt modérée avec rarement plus de 32 ou 33°C. Sur la plaine du Roussillon, jusqu'aux Corbières et au Narbonnais, les maximales atteindront une nouvelle fois 36 à 38°C. L'Hérault et le Gard resteront les départements les plus exposés avec des valeurs souvent comprises entre 37 et 39°C en plaine. Quelques pointes à 40°C sont possibles entre la basse vallée du Rhône, la plaine Nîmoise, le Vidourle et l'arrière pays Montpelliérain (voir scénario ARPEGE - météociel). 

Avec ces très fortes chaleurs, la masse d'air va s'instabiliser. Il faudra surveiller entre ce samedi fin d'après-midi et la nuit suivante un risque d'orages caniculaires sur les reliefs de la région. Quelques orages pourraient éventuellement déborder dans l'intérieur de l'Hérault et du Gard le soir mais cela restera à préciser demain. Ces orages pourront s'avérer isolément violents. Mistral et tramontane se renforceront en nuit de samedi à dimanche. Les rafales pourront dépasser 60 km/h en vallée du Rhône et atteindre 75 km/h sur le Roussillon.

Dimanche, les thermomètres s'orienteront enfin à la baisse. Il continuera néamoins de faire très chaud, avec bien souvent 32 à 35°C sur les plaines littorales du Languedoc-Roussillon, localement 36°C sur l'Est de l'Hérault et l'Ouest du Gard. Mistral et tramontane continueront de souffler assez fortement, laissant craindre un risque feu de forêt exceptionnel sur tout l'arc Méditerranéen. Lundi, le vent faiblira ce qui permettra une nouvelle hausse du mercure avec des pointes à 35 ou 36°C dans l'intérieur de l'Est du Languedoc, localement 37°C sur le Gard. Une dégradation est envisageable mardi mais ceci restera à préciser ultérieurement. 


Partager sur