Prévisions & Suivi en temps réel

L'ouragan MARIA va-t-il atteindre l'Europe ?

Wundergound
Kayak Vert à Collias

L'ouragan Maria, momentanément en catégorie 5, est à l'origine d'un lourd bilan avec au moins 33 décès sur les Caraïbes, dont quinze à la Dominique, trois en Haïti et deux sur la Guadeloupe. Les rafales de vent ont dépassé ponctuellement les 200 à 250 km/h, causant la destruction de nombreuses structures. Par ailleurs, cet ouragan a généré d'importantes inondations, avec un pic de précipitations orageuses en phase avec la houle cyclonique.

Ce mardi après-midi, l'ouragan Maria se situe au large de la Caroline du Nord aux États-Unis. Rétrogradé en catégorie 1, il va prochainement retrouver le stade de tempête tropicale, avant de bifurquer vers l'Atlantique dans les prochains jours comme l'indiquent les prévisions du national hurricane center ci-dessous. Dans la même temps, un autre ouragan nommé Lee circule au cœur de l'Atlantique. Il va lui aussi adopter une trajectoire vers l'Est, soit vers l'Europe

Vous êtes nombreuses et nombreux à nous poser la question : les ouragans Maria et Lee peuvent-ils ou vont-ils atteindre l'Europe dans les prochains jours ? S'ils atteignent l'Europe, seront-ils aussi puissants que dans les Caraïbes ? A quoi faut-il s'attendre ? Retrouvez tous les éléments de réponse ci-dessous.

Les principaux modèles numériques de prévision, qui permettent aux météorologues d'anticiper la trajectoire de ces phénomènes, voient effectivement les actuels ouragans Maria et Lee se rapprocher des côtes Européennes, tous les deux repris dans la circulation zonale de l'Atlantique (flux d'ouest). Néanmoins, ces ouragans vont rapidement se transformer en "simple tempête tropicale", perdant peu à peu de leur intensité au contact des eaux plus froides au cœur de l'Atlantique.

Comme en attestent les cartes du modèle GFS ci-dessus (source : météociel), l'ouragan Maria devrait encore conserver ses caractéristiques en tempête tropicale au début de ce week-end, se situant alors sur l'ouest de l'Atlantique. La semaine prochaine, les "restes" ou plutôt les résidus de Maria se propageront vers l'Europe, probablement sur la Grande-Bretagne. Il devrait alors s'agir d'une simple dépression automnale. Tout ce qu'il y a de plus classique.

Dans les scénarios les plus pessimistes, la dépression pourrait à nouveau se dynamiser, induisant un fort coup de vent sur l'Europe du nord. Dans tous les cas, Maria perdra toutes ses caractéristiques cycloniques et le phénomène sera absolument incomparable à ce qu'il se passe actuellement près des Caraïbes. 

La réponse est donc partagée : oui les résidus de l'actuel Maria pourraient se propager vers l'Europe mais il ne s'agira absolument pas d'un cyclone, ni même d'une tempête tropicale. 

Partager sur