Prévisions & Suivi en temps réel

Jour de l'An : attention à la tempête Carmen sur la France !

S Lahbib / Météo Languedoc
S Lahbib / Météo Languedoc

Depuis maintenant deux semaines environ, nous avons basculé au sein d'un flux zonal ponctué de nombreuses oscillations. Dès lors, le flux pivote entre le secteur Sud-Ouest, Ouest et Nord-Ouest au gré des ondulations. Ceci explique pourquoi nous enchaînons les périodes froides et douces avec autant de rapidité. Hier, les températures étaient 5 à 6°C sous les normes. Ce samedi, elles sont 6°C au dessus.

Ce régime ondulant va persister au moins pour la semaine à venir, avec un abaissement progressif de la limite barocline aux latitudes de la France. Dans ce contexte favorable à la cyclogenèse (formation des systèmes dépressionnaires), il va falloir surveiller attentivement l'arrivée d'une petite bombe dépressionnaire pour le jour de l'An sur notre pays. Cette dernière se nomme Carmen, prochaine tempête à venir. 

Carte : modèle GFS. Source : Météociel.

Strictement parlant, les caractéristiques dépressionnaires de cette tempête ne seront pas exceptionnelles. La pression minimale pourrait s'abaisser vers 992 à 996 hPa. Concernant sa trajectoire, il semble qu'elle transite entre le Poitou et le Nord-Pas-de-Calais. Bien évidemment, il conviendra d'ajuster précisément cette trajectoire demain.

Pour autant, les isobares caractérisant les courbes de pression atmosphérique sont vues se resserrer nettement sur toute la moitié Sud de la France. Le resserrement isobarique trahit généralement une configuration propice à l'accélération des vents. Dès lors, si les plus forts vents vont évidemment concerner l'Ouest de la France, avec des rafales dépassant 120 km/h en bord de mer, notre région pourrait également être impactée :

Carte : modèle WRF. Source : Météociel.

Pour le moment, il semble que les départements des Pyrénées-Orientales, de l'Aude, de l'Hérault et de la Lozère soient les plus impactés, notamment lundi après-midi. Le modèle WRF-NMM ci-dessus simule des rafales atteignant 90 à 100 km/h assez fréquemment, laissant suggérer des pointes supérieures de 10 ou 20 km/h dans les secteurs les plus exposés.

Les reliefs des Pyrénées, de la Montagne Noire, de l'Espinouse et des Cévennes seraient également bien exposés avec des pointes à 110 km/h. En altitude, ces forts pourront créer des phénomènes de tourmente en raison de la limite pluie/neige qui s'abaissera progressivement vers 1000 m en Lozère, plutôt 1500 m  sur les Pyrénées. 

De telles valeurs de vent ne sont pas exceptionnelles sur notre région mais l'orientation de ce vent ainsi que sa brutalité pourraient engendrer quelques dégâts sur la végétation et le mobilier de jardin. Soyez donc extrêmement vigilants si vous devez prendre la route ce jour-là. Notez enfin qu'un autre coup de vent est possible entre mardi soir et mercredi matin, avec un paroxysme sur le Roussillon...

Partager sur