Prévisions & Suivi en temps réel

Hérault et Gard : possible retour des orages demain !

Modèle Arome / Meteociel

Les conditions atmosphériques vont se dégrader demain lundi. Un système dépressionnaire peu mobile va gagner l'Espagne. A l'avant de cette dépression, le flux de basses-couches pivotera au secteur Sud-Est sur le Languedoc et la Provence. Ce flux apportera de l'humidité et de la chaleur latente, plus particulièrement entre l'Est de l'Hérault et le Gard, ainsi que sur les départements côtiers de la Provence-Alpes Côte d'Azur. Il est à noter que la masse d'air se dotera d'une instabilité modérée, du bord de mer aux basses plaines Languedociennes. L'instabilité sera plus faible près des Cévennes. 

    Les secteurs les plus visés par cette dégradation se situent entre l'Est de l'Hérault et la Camargue, en passant par les plaines du Gard. Sur ces zones, les averses pourraient se déclencher dès demain matin. En cours d'après-midi, les averses devraient se multiplier. Elles pourront temporairement devenir orageuses. En fin d'après-midi et début de soirée, à la faveur d'une dynamique atmosphérique plus vigoureuse, des orages localisés sont susceptibles de se développer au sein d'un cordon modérément pluvieux. Compte tenu des faibles vents attendus en altitude et de cisaillements marqués, ces orages pourraient  devenir peu mobiles. C'est sur le bord de mer que l'instabilité sera la plus significative; le risque orageux le plus important concernera donc les littoraux entre Palavas et les Saintes-Maries de la Mer

    Cette dégradation est délicate à prévoir : si la masse d'air sera assurément instable en mer (ce qui favorisera le développement d'orages au large de nos côtes), il est à noter que l'instabilité sera nettement plus faible dans les terres. Ainsi, le caractère orageux de cette dégradation n'est pas assuré sur notre région. C'est pourtant cet aspect qui conditionnera les lames d'eau de cet épisode. A l'heure de rédaction de ce bulletin, nous estimons que les cumuls devraient rester la plupart du temps faibles, avec 10 à 20 mm dans l'intérieur des terres, 20 à 40 mm près du bord de mer. Dans l'éventualité où un orage arriverait à se développer, plus probablement entre les basses plaines et le bord de mer, des lames d'eau de 50 à 70 mm ne seront pas exclues très localement. Ce sera à confirmer en temps réel !

    L'équipe de Météo-Languedoc assurera un suivi en temps réel demain. L'épisode se prolongera jusqu'en matinée de mardi, en perdant progressivement de son intensité. Rassurez-vous, bien que l'on ne puisse exclure avec certitude un phénomène fort localisé, le risque d'inondations est jugé très faible pour l'heure.

Partager sur