Prévisions & Suivi en temps réel

Grand froid la semaine prochaine : que peut-on espérer ?

La série du mois de février se poursuit avec cette vague de froid qui s'annonce sur la France et nos régions Méditerranéennes. Le froid s'intensifiera nettement dès lundi avec un pic attendu mardi. Alors que les fortes gelées sont assurées, le risque de neige est plus incertain. En effet, celui-ci dépend du conflit de masses d'air, comme expliqué depuis quelques jours, entre l'air doux et humide qui vient du Sud et l'air glacial présent sur la France. Alors qui va gagner ? L'air froid ? L'air doux et humide ? Nous situerons-nous sur la zone de conflit avec de bonnes chutes de neige à la clef ? Premiers éléments de réponses.

Faisons d'abord un tour d'horizon de ce que nous savons. Un blocage anticyclonique se constitue actuellement sur le Scandinavie. Le "Moscou-Paris" est en marche. L'air glacial en provenance de Russie fait marche vers la France. Il passera par la Pologne samedi, l'Allemagne dimanche pour commencer à nous concerner lundi puis mardi. Cet air froid provoquera de fortes gelées conjuguées au mistral. On parle de gelée noire.

WRF Météo-Languedoc

Ci-dessus, on remarque la généralisation des gelées attendues pour mardi matin. Cela ne fait aucun doute. Quelques degrés peuvent varier d'un modèle à l'autre mais globalement le froid est bien entrevu. Dans notre région, les -6 à -8°C semblent acquis, pourquoi pas -10°C localement (hors Lozère). Le tout sera accompagné d'un vent donnant un ressenti plus que glacial. Outre ce froid, vous êtes nombreuses et nombreux à attendre l'or blanc. Alors quid de la vérité : neige ou pas neige ?

La région PACA et plus particulièrement le Var et les Alpes-Maritimes seront en première ligne lors de la mise en place de retour d'Est, notamment lundi. La grande question est de savoir : que peut-on espérer sur notre région ? Cela devrait vraisemblablement se jouer sur la journée de mercredi. En effet, une puissante dépression circulera près du Portugal. Celle-ci génèrera de fortes précipitations qui remonteront de Méditerranée. Celles-ci seront accompagnées par un redoux. La question est de connaitre son intensité.

Source : Météociel

Au contact de l'air froid, nous estimons que les précipitations pourront se faire sous forme de neige jusqu'en plaine, plus particulièrement sur l'Hérault et le Gard où le froid sera plus présent. Cette situation ne sera que temporaire car la pluie remplacera progressivement la neige. Les incertitudes demeurent sur la durée de résistance de ce froid face à la douceur. La transition neige / pluie pourrait se faire rapidement ou au contraire durer plusieurs heures nous laissant profiter de l'or blanc.

Un exemple de cette possibilité neigeuse avec le modèle Américain qui ce soir démontre une transition neige de quelques heures avant que la pluie ne la remplace. Cela nous permet d'espérer quelques centimètres sur les plaines Languedociennes (carte à ne pas prendre au pied de la lettre !).

Source : Météociel

Vous l'aurez compris, la situation se joue à peu de chose. Un mauvais timing précipitations / air doux pourrait faire passer la pluie dès le début de l'épisode. A l'inverse, si l'air froid résiste, la neige pourrait tomber de nombreuses heures avec de jolis cumuls à la clef. Cela reste à préciser progressivement au fil des actualisations. Suivez toutes les informations de cette vague de froid sur Météo-Languedoc !

Partager sur