Prévisions & Suivi en temps réel

Goutte froide sur l'Espagne en fin de semaine : les orages vont-ils concerner l'arc Méditerranéen ?

Ce mardi, le soleil s'est imposé sur toute la région avec des températures en nette hausse. Les 30°C ont été dépassés sur les plaines. Localement, des pointes comprises entre 32 et 33°C ont été relevées dans l'arrière pays de l'Hérault et du Gard. Sur les littoraux, les brises marines ont tempéré la hausse du mercure, avec une mer bien fraîche suite à l'épisode de mistral et de tramontane que nous venons de connaître. Demain mercredi, les conditions météorologiques évolueront peu. Nous resterons sous l'influence d'une dorsale anticyclonique qui remontera d'Espagne. Avec l'installation plus franche des vents marins, des entrées maritimes sont possibles au lever du jour sur l'Aude et plus localement sur les plaines littorales des Pyrénées-Orientales ou de l'Hérault. Très rapidement, ces nuages bas se dissiperont pour laisser place à un franc soleil durant l'après-midi. Les maximales perdront 2°C en raison de brises marines mieux établies. Le ressenti sera toutefois lourd en raison d'une humidité plus prégnante. 

Image title

Carte : modèle WRF, rafales de vent. Source : Météociel. 

Dimanche dernier, nous vous évoquions au sein d'un article que la semaine à venir serait chaude et qu'elle pourrait se terminer sur une note orageuse. Qu'en est-il à cette heure ?

Tout d'abord, intéressons-nous à la journée de d'après demain jeudi.  Le contexte météorologique va rester anticyclonique sur la France, avec une dorsale positionnée de l'Afrique aux régions Méditerranéennes. Néanmoins, nos services surveillent une goutte froide d'altitude, matérialisée par "GF" sur la carte ci-dessous, qui devrait aborder la Péninsule Ibérique. Dans un premier temps, cette goutte froide restera suffisamment loin de nos régions pour nous laisser à l'abri des dégradations. Avec l'accélération des vents marins, des nuages bas seront possibles en matinée, puis un voile nuageux pourra se manifester par l'Ouest durant l'après-midi. Les températures maximales, quant à elles, resteront estivales avec souvent plus de 30°C dans les terres. 

Image title

Carte : modèle GFS, géopotentiels. Source : Météociel. Schéma : Météo Languedoc

Vendredi, la goutte froide va progressivement se décaler vers le centre de l'Espagne, tout en continuant de se résorber. Dès lors, l'air très chaud qui continuera d'affluer sur nos régions deviendra de plus en plus instable. Il faudra surveiller, pour la fin d'après-midi et soirée, la mise en place de cellules orageuses localement accompagnées de grêle dans l'intérieur de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Les plaines littorales du Roussillon, l'Hérault et le Gard devraient rester en marge dans un premier temps, malgré une nébulosité qui deviendra de plus en plus significative.

Samedi, la goutte froide deviendra de plus en plus moribonde tout en glissant sur le bassin Méditerranéen. De fortes chaleurs sont attendues, avec à nouveau des températures atteignant 32 à 34°C en plaine. En cours d'après-midi, des orages pourraient se développer sur les reliefs et dans l'intérieur des terres, sans qu'il soit possible pour le moment de dire quelles seront les zones les plus exposées. 

En conclusion, le risque orageux a diminué d'un cran pour la fin de semaine et le week-end - comparativement aux modélisations d'il y a 48h - et la chaleur devrait persister en s'intensifiant. Néanmoins et comme nous le disions dans notre précédent article : les modèles de prévision hésitent encore quant au comportement de la petite goutte froide. Il faudra donc patienter encore 24 ou 36h avant d'affirmer que le scénario décrit dans le présent article est le bon. 


Partager sur