Prévisions & Suivi en temps réel

France : premier coup de froid de l'automne la semaine prochaine ?

L'anticyclone est bien présent sur le pays depuis plusieurs jours. Le soleil a brillé généreusement tout au long de la journée, après dissipation des brumes matinales observées notamment entre le Biterrois et l'Aude. Côté températures, les minimales relevées ce matin ont été bien fraîches sur la région. On a pu constater seulement 12°C à Nîmes et Montpellier, 14°C entre Narbonne et Perpignan. Au cours de l'après-midi, les maximales ont peiné à dépasser les 23°C sur le Roussillon et 24 à 25°C sur le Languedoc, rarement 26°C.

Ces valeurs vont se stabiliser demain jeudi avant de remonter temporairement au cours de la journée de vendredi. Dans notre article publié hier, nous vous évoquions la possibilité de connaître un mois d'octobre globalement frais et sec. Ce matin, les modèles de prévision confirment la tendance fraîche évoquée. En effet, comme vous pouvez le voir sur les cartes ci-dessous, le modèle de prévision CEP voit une descente d'air froid s'opérer pour le milieu de semaine prochaine sur l'ensemble du territoire. Il convient de rester prudent compte tenu de l'échéance. Cependant, les autres modèles entrevoient également ce refroidissement.

De plus, nous pouvons constater sur la carte de droite ci-dessus, que cet air froid viendrait s'isoler en une goutte froide sur le bassin méditerranéen. Cette situation provoquerait alors un net refroidissement sur la moitié Sud de la France et surtout sur notre région. Notez bien que nous utilisons le conditionnel pour vous parler de ce changement de temps. Il n'est pas impossible que la situation change dans les prochains jours. Cependant, le signal envoyé sur ces cartes est suffisamment important pour que nos services vous parlent de cette éventualité.

Ci-dessous, vous pouvez observer l'anomalie de pression aux mêmes échéances. L'anticyclone initialement présent sur l'Atlantique va migrer entre l'Irlande et l'Islande, permettant aux basses pressions présentes sur la Scandinavie de plonger vers notre pays en flux de Nord-Est assez froid pour la saison. Cette situation pourrait permettre la formation d'une dépression sur le golfe de Gènes amenant un fort mistral sur notre région. Nous vous rappelons que ce placement n'est pas figé et que les modèles sont susceptibles de changer.

Ces centres d'action ainsi placé vont induire un net refroidissement sur l'ensemble du pays et donc sur notre région. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, les températures relevées à 1500 mètres d'altitude pourraient connaître un écart à la moyenne de -6 à -15°C par endroits. De telles valeurs sont assez remarquables pour la saison. Cette anomalie d'altitude se fera bien évidemment ressentir au niveau du sol avec localement des valeurs 10°C sous les moyennes de saison. Nous pourrions de ce fait observer des journées bien froides mais également les premières chutes de neige sur la Lozère.

Il est important de comprendre que le type de temps impactant notre région dépendra essentiellement du placement de cette potentielle goutte froide. Si cette dernière se place plus à l'Ouest, le temps pourrait alors être bien plus perturbé sur notre secteur. En effet, si la dépression se place sur la Catalogne, notre région se retrouverait alors dans un flux de Sud-Est humide et instable, induisant un épisode pluvio-orageux typique de la saison automnale. Il ne s'agit que d'une hypothèse mais l'échéance étant encore lointaine, il est important d'évoquer toutes les éventualités.

Sources : Pivotalweather et Météociel.

Partager sur