Prévisions & Suivi en temps réel

France : canicule jusqu'au 7 août puis retour de violents orages !

Conformément aux prévisions émises depuis deux semaine, notre région subit de plein fouet la canicule avec des maximales atteignant 35 à 37°C sur le Roussillon et 37 à 40°C sur le Languedoc. Les maximales sont atteintes sur le département du Gard, où des pointes supérieures à 40°C sont observées près de Nîmes. Cet épisode caniculaire ne se limite pas aux températures maximales. Les minimales sont elles-aussi très élevées, avec par exemple 26.9°C à Perpignan ce matin et plus généralement 23 à 25°C sur les agglomérations.

Malheureusement, l'épisode caniculaire est loin d'être terminé. Les très fortes chaleurs envahissent actuellement tout le Portugal, l'Espagne, l'arc Méditerranéen et s'étendent désormais à quasiment toute la France. Sur notre région, le paroxysme devrait être atteint ce week-end, avec localement plus de 40 ou 41°C dans certaines zones. Tout dépendra de la nébulosité et bien évidemment des brises marines/brises de terre.

Au niveau de la configuration météorologique, nous restons sous l'influence d'une dorsale anticyclonique très solide qui s'étire de l'Afrique vers la France. En altitude, un flux de secteur Sud-Ouest très chaud est installé. Aussi, toutes les conditions sont réunies pour surchauffer les basses-couches de l'atmosphère. Dans ce contexte, les températures s'annoncent très chaudes jusqu'au lundi 6 août au moins.

De façon générale, sur le Languedoc-Roussillon, les minimales vont continuer d'osciller entre 24 et 27°C en plaine et agglomérations. Entre vendredi et dimanche, les records absolus de température minimale la plus élevée sont possibles sur le Roussillon, avec très localement 28°C envisageables près de Perpignan. Les maximales, quant à elles, vont atteindre de façon généralisée 37 à 39°C. Samedi, des pointes à 40 ou 41°C semblent de plus en plus probables et pas uniquement sur le Gard. Les plaines Héraultaises ainsi que les Corbières et peut-être même la plaine du Roussillon pourraient se rapprocher de ce seuils. Quelques records sont possibles par endroit ! 


Vous êtes nombreuses et nombreux à nous poser la question : quand la canicule va-t-elle s'arrêter ? Nous pouvons désormais vous fournir une réponse avec une fiabilité correcte. Les hauts-géopotentiels pourraient régresser vers l'Espagne entre le 7 et le 8 août à mesure de l'arrivée d'un talweg dépressionnaire sur l'Atlantique. Et là, très clairement, la situation va être à surveiller de près. Les principaux modèles numériques de prévision voient un talweg dynamique glisser dans l'air bouillant qui se généralise actuellement.

Pour le moment, il est difficile de savoir si le talweg dépressionnaire va bien s'enfoncer sur la France ou non. Cela semble probable, au regard des dernières projections. Si ce scénario se précise, des orages devraient balayer la France en commençant par l'Aquitaine, le Poitou et le Centre puis ensuite entre les Pyrénées, l'arc Méditerranéen (notamment le Languedoc-Roussillon), le Massif-Central et les Vosges. Inutile de vous dire que ces éventuels orages vont profiter d'une masse d'air très fortement instable, en raison de la chaleur accumulée… Ce scénario sera commenté très prochainement. Ces orages devraient mettre fin à l'épisode caniculaire vers le 7 ou 8 août.

Partager sur