Prévisions & Suivi en temps réel

France : attention aux orages la semaine prochaine avec grêle et fortes pluies !

Dans la continuité de nos précédentes communications, les prévisionnistes de Météo-Languedoc et du bureau d'études ARHYA continuent d'envisager une période fortement orageuse la semaine prochaine, que ce soit sur le bassin Méditerranéen ainsi que sur le reste de la France. Le contexte météorologique à l'échelle de l'hémisphère nord n'est pas exceptionnel. Ce qui est remarquable, c'est que l'actuel schéma météorologique se répète continuellement.

Ci-dessous, retrouvez une anomalie des géopotentiels à 500 hPa pour le 28 mai 2018 sur l'hémisphère l'Europe. On y retrouve une anomalie de hautes pressions sur une grande partie de l'Europe. Ceci corrobore un printemps exceptionnellement chaud sur l'Europe du nord et de l'est. Fait marquant et très inhabituel, les basses pressions sont récurrentes entre le Maroc, le Portugal, l'Espagne et le sud de la France.

Plus concrètement, cette configuration météorologique est responsable d'un temps remarquablement orageux depuis la fin de l'hiver sur notre région. A l'échelle de la France, il pourrait s'agir du mois de mai le plus orageux depuis 2000. De telles projections laissent redouter de nouvelles vagues d'orages, sur tout le pays ou presque. En effet, nous sommes suffisamment proches de l'air chaud qui circule entre l'Italie et l'Allemagne. Cet air chaud apporte l'instabilité (l'essence des orages). Nous sommes également à proximité de la dépression Espagnole qui apporte elle des forçages atmosphériques.

Plus encore, le caractère remarquable de cette synoptique réside dans son caractère durable. En effet, la dépression pourrait se maintenir sur l'Espagne durant dix prochains jours environ. Vous êtes nombreux à nous poser la question : quand ces orages sont-ils attendus ? La réponse est simple : à partir de ce dimanche, des orages sont attendus TOUS les jours pendant une semaine au moins sur nos départements, avec une probabilité toutefois plus importante dans l'arrière pays et près des reliefs. Ci-dessous, une carte de l'instabilité modélisée par le modèle GFS.

Nous allons commencer à décrire la première dégradation pluvio-orageuse, qui devrait débuter dès ce dimanche. Après une matinée déjà bien nuageuse, de gros cumulus vont bourgeonner l'après-midi. Ils vont donner de fortes averses près des reliefs de la Lozère, des Cévennes, de l'Espinouse, de la Montagne Noire et des Pyrénées. Le caractère orageux de ces averses ne fait que peu de doutes, avec de la  grêle localement.

En plaine, des averses vont également se déclencher, avec un gradient entre le bord de mer qui sera moins concerné et les plaines intérieures qui seront plus souvent concernées. Là aussi, quelques chutes de grêle seront possibles localement. La semaine prochaine, les orages se produiront de façon quotidienne sur la totalité de nos départements. Bien évidemment, toutes les communes ne seront pas concernées de la même façon mais le risque de grêle et de fortes pluies augmentera sous les cellules les plus musclées. Une situation qui sera à suivre sur nos différents supports.

Nous tenons à rappeler aux professionnels météo-sensibles que nos prévisionnistes proposent des services d'anticipation des risques hydrométéorologiques. Nos prévisions expertisées vous permettent de bien vous organiser au quotidien. Nos services sont reconnus dans plusieurs pays. N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-dessous pour en savoir davantage. 

Partager sur