Prévisions & Suivi en temps réel

Fortes pluies en Méditerranée et vague de froid précoce ce week-end en France !

Il y a désormais 48h que les prévisionnistes de Météo-Languedoc évoquent un net changement de temps pour le week-end prochain. Cela se confirme ce lundi, avec néanmoins des incertitudes quant au positionnement exact du système dépressionnaire qui va engendrer de profonds bouleversements dans l'automne que nous vivons actuellement. Comme toujours, l'emplacement de la dépression principale va conditionner le temps à l'échelle de notre pays et de notre région.  

Tout va débuter ce vendredi 26 octobre. La dorsale anticyclonique qui nous protège actuellement des perturbations va se décaler vers l'Atlantique et s'élever vers les hautes latitudes du Groenland et de l'Islande. Cette configuration ressemble étrangèrement aux blocages hivernaux. Conjointement à cette élévation de hautes pressions, un décrochage polaire va s'opérer en périphérie de l'Islande, se dirigeant tout droit vers l'Europe de l'Ouest, dont la France…

La fiabilité est bonne jusqu'à cette échéance. Ce week-end, deux scénarios s'opposent toujours. Le premier consiste en ce que le coeur dépressionnaire se dirige vers l'Espagne et qu'un creusement dépressionnaire secondaire se constitue en Méditerranée. Dans ce contexte, de l'air froid pourrait affluer sur toute la France - région Méditerranéennes comprises - mais nous surveillerons surtout l'éventuelle mise en place de pluies importantes sur le pourtour Méditerranéen. Impossible de localiser précisément à cette échéance. 

Le deuxième consiste en ce que le coeur dépressionnaire plonge directement sur la France. Les éléments resteraient globalement les mêmes, à la différence que le creusement dépressionnaire secondaire se situerait plutôt près du golfe de Gênes. Dans ce scénario, les fortes pluies affecteraient uniquement l'Italie, mais de l'air très froid - remarquablement froid - pour la saison serait advecté sur toute la France. La neige tomberait alors à basse altitude

Nous misons raisonnablement sur un scénario intermédiaire. La coulée froide devrait se faire au plus proche de la France tout en pénétrant progressivement l'Espagne. Au moment où l'air froid gagnera la Catalogne, un probable creusement dépressionnaire est à attendre sur le bassin Méditerranéen proche du golfe du Lion. Dans ce contexte, une dégradation pluvio-orageuse significative est plausible durant environ 24h, particulièrement entre le Languedoc et la Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Probabilité moindre pour le Roussillon.

En présence d'air remarquablement froid en altitude, la neige devrait peu à peu s'abaisser à moyenne ou basse altitude sur la plupart des reliefs Français. Nous misons actuellement sur une limite pluie/neige voisine de 900 à 1000 m environ entre les Pyrénées et le Massif-Central mais certains scénarios la voient tomber dès 600 m. Concernant les températures au sol, la présence de nébulosité et/ou de vent limite le risque de gel sur nos plaines. Toutefois, les températures devraient perdre 10 à 15°C environ par rapport à ce que l'on connait actuellement, plongeant largement sous les normes de saison. Des gelées sont possibles sur 60 à 70% du territoire Français. 

Toutes les cartes sont issues de www.météociel.fr

Partager sur