Prévisions & Suivi en temps réel

Fin novembre : vers la première offensive hivernale sur la France ?

Ce mardi après-midi, le soleil et la douceur ont régné sur toute la région avec des maximales atteignant 21 à 23°C en plaine. Il fallait bien en profiter car dès demain et jusqu'à ce week-end, les nuages bas s'annoncent relativement nombreux avec de faibles pluies près des Cévennes. Le département des Pyrénées-Orientales profitera de périodes ensoleillées plus durables. Mais que nous réserve la fin novembre et début décembre ?

Un net changement de temps va prochainement se mettre en place sur une bonne partie de l'Europe occidentale, dont la France. Si le scénario à l'échelle de notre région n'est pas encore cerné avec exactitude, il n'en demeure pas moins que l'engrenage synoptique va profondément évoluer. En effet, un blocage anticyclonique devrait se mettre en place sur l'Atlantique la semaine prochaine, obligeant les bas-géopotentiels à plonger sur notre continent :

Source carte : Météociel - Schéma : Météo Languedoc

Dans cette configuration, il conviendra de surveiller d'où provient précisément le flux. En effet, si une bonne partie des modèles numériques de prévision s'accordent pour la mise en place d'un blocage nordique, il y a par contre d'importantes divergences sur l'orientation du flux directeur. Si ce dernier provient du nord, le mistral et la tramontane devraient souffler fortement avec une chute marquée des températures mais un temps sec.

A contrario, si le flux parvient à se continentaliser au secteur nord-est, un système dépressionnaire pourrait se constituer en mer méditerranée, augmentant les possibilités précipitantes. Dans tous les cas, vous l'aurez compris, la baisse des températures devrait être assez prononcée avec le retour probable des gelées en plaine. L'après-midi, les maximales seraient alors bien fraîches; la sensation de fraîcheur étant accentuée par un vent persistant. 

Source : Météociel - Graphique diagramme représentatif d'Alès (Gard)

Cette offensive hivernale ne devrait pas présenter de sévérité particulière. Néanmoins, nos prévisionnistes vont rester attentifs à l'évolution des prévisions en décembre. En effet, il semble qu'un deuxième blocage nordique puisse se développer plus tardivement. Ces blocages sont à l'origine des configurations purement hivernales sur la France.

Enfin, nous ne prévoyons pas de neige en plaine sur l'arc méditerranéen pour le moment. Sur les reliefs, la limite pluie/neige devrait être très basse mais les quantités semblent pour le moment limitées par une absence de précipitations significatives. Le pic de froid devrait se produire début décembre sur l'arc Méditerranéen au moment où les pressions atmosphériques remonteront : des inversions thermiques devraient alors se produire. 

Prochain point dans 48h. 

Partager sur