Prévisions & Suivi en temps réel

Faibles pluies demain suivies d'une chute des températures ce week-end !

Kayak Vert à Collias

Une dégradation de faible intensité va se mettre en place entre la nuit prochaine et la journée de demain jeudi. Seules les zones de reliefs, situées près des Pyrénées et de la Lozère, pourraient espérer une perturbation un peu plus marquée. Si les précipitations attendues ne suffiront pas à enrayer la sécheresse qui sévit et continue de s'aggraver, elles n'en demeureront pas moins bénéfiques dans certaines zones de la région. Notez par ailleurs que cette perturbation sera suivie d'une baisse notable des températures pour le week-end à venir. Le point complet ci-dessous.

En première partie de cet article, intéressons nous au risque de pluie pour les prochaines 24h. Le contexte météorologique au cours des prochaines heures sera dominé par la mise en place d'un talweg dépressionnaire, caractérisé par un axe de basses-pressions, de l'Irlande au proche Atlantique. Cette zone dépressionnaire, relativement peu dynamique, balaiera la France ce jeudi assez rapidement. Le modèle GFS ci-dessous (site Météociel) témoigne d'un talweg peu profond, qui peine à prolonger véritablement son influence jusqu'au bassin Méditerranéen. 

Dans ce contexte, les passages nuageux resteront nombreux la nuit prochaine. Ils s'épancheront d'orages parfois forts sur la Margeride et l'Aubrac (Lozère) et plus généralement d'averses sur l'ensemble des reliefs de la région. En fin de nuit, quelques averses pourront déborder dans l'intérieur des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, voire éventuellement de faibles pluies. Sur les plaines de l'Hérault et du Gard, le temps restera sec, sauf éventuellement en vallée du Rhône où quelques pluies passagères seront possibles.

Demain matin, la perturbation aura du mal à progresser sur notre région. Les faibles pluies concerneront essentiellement le département des Pyrénées-Orientales, dans une moindre mesure celui de l'Aude, notamment sur la moitié sud. Des précipitations passagèrement plus intenses sont attendues entre la Cerdagne, le Capcir, le Vallespir et les Albères, avec éventuellement un petit caractère orageux. Quelques averses pourront déborder sur les plaines de l'Hérault et du Gard en matinée, sans générer d'arrosage généralisé. Un doute subsiste néanmoins dans l'arrière pays du Gard, entre Barjac et la vallée du Rhône, où quelques averses plus musclées sont envisagées. Ci-dessous, retrouvez une modélisation d'ARÔME, issue du site WXCHARTS. Cette carte n'est pas à prendre au pied de la lettre. 

Demain après-midi, la tramontane va se lever rapidement entre la plaine du Roussillon, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault. La masse d'air tendra de ce fait à s'assécher. Dans le même temps, un forçage un peu plus dynamique va se constituer sur la Catalogne en Espagne. Ce forçage devrait remonter sur l'axe Pyrénées-Orientales / Golfe du Lion / Basse vallée du Rhône. A son passage, une réactivation incertaine des précipitations est envisagée. C'est précisément à ce moment que de faibles pluies pourraient envahir les plaines de l'Est Hérault et du Gard. En fin d'après-midi, le risque de précipitations se maintiendra sur le Gard et la Lozère essentiellement, avec une petite tendance orageuse à surveiller dans l'arrière pays Gardois.

De façon générale, les cumuls s'annoncent de ce fait très faibles et inférieurs à la première estimation proposée dans l'article d'hier soir. Entre la nuit à venir et demain, les lames d'eau attendues seront anecdotiques sur les plaines du Nord de l'Aude et de l'Ouest Hérault, comprises entre 0 et 2 mm en général. Sur la moitié Sud de l'Aude et le Nord des Pyrénées-Orientales, nous pouvons espérer 0 à 3 mm, rarement plus près des reliefs. Près des Pyrénées, des lames de 5 à 8 mm sont envisagées, notamment en limite avec la frontière Espagnole. Sur les basses plaines de l'est Hérault et du Gard, nous attendons des cumuls hétérogènes variant entre 0 et 3 mm en général. L'arrière pays Gardois, dans un triangle Alès / Uzès / Bagnols-sur-Cèze, ainsi que la vallée du Rhône, pourraient essuyer des cumuls à peine plus conséquents, entre 3 et 8 mm éventuellement. En Lozère, les plateaux de la Margeride et de l'Aubrac seront nettement plus arrosés avec localement des accumulations de 30 à 50 mm. Ci-dessous, retrouvez l'accumulation (estimation à ne pas prendre au pied de la lettre) du modèle GFS : 

Si la pluie ne fera pas un retour très flagrant, la baisse des températures qui accompagnera cette perturbation sera quant à elle plus marquée. En effet, cette zone dépressionnaire sera suivie d'un air nettement plus frais. A 850 hPa (environ 1500 m d'altitude), les températures vont passer de 19°C ce mercredi à 6°C ce week-end. Au sol, la baisse sera moins prononcée. Néanmoins, nous allons tout de même perdre 6 à 8°C en général et passer bien en dessous des normes saisonnières. Ce week-end, les maximales ne devraient plus dépasser 24 à 25°C sur les plaines de nos départements. Les minimales, quant à elles, descendront le plus souvent entre 12 et 15°C en plaine, 6 à 10°C sur les reliefs. 

Partager sur