Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode pluvio-orageux dimanche sur l'Hérault, le Gard et la Lozère : forts cumuls possibles !

La nuit dernière, une ligne pluvio-orageuse a balayé la région, conformément aux prévisions émises dans l'article d'hier soir. Les cumuls supplémentaires ont à nouveau atteint 15 à 30 mm selon les secteurs. La sécheresse de l'année dernière n'est plus qu'un lointain souvenir sur le Languedoc du moins. La nuit prochaine, de nouvelles pluies vont remonter de mer, se dirigeant vers l'Est de l'Hérault, le Gard et la Lozère.

Cette dégradation se maintiendra jusqu'à demain matin, donnant à nouveau des cumuls de 10 à 20 millimètres et de la neige au dessus de 1400 m. En soit, rien de bien exceptionnel. Toutefois, les sols sont désormais gorgés d'eau et les cours d'eau de la région connaissent des crues modérées, amplifiées par la fonte des neiges. Une nouvelle dégradation - cette fois plus active et dotée d'un potentiel orageux - va se mettre en place sur la région : 

Un système dépressionnaire très dynamique va se positionner entre l'Islande, la Grande-Bretagne et l'Espagne. C'est à l'avant de ce système dépressionnaire que les vents vont se soulever au secteur Sud. Ce contexte météorologique, durablement installé, est on ne peut plus propice aux salves pluvieuses répétitives sur le Languedoc. Ainsi, il faudra surveiller entre dimanche et lundi la mise en place d'un épisode pluvio-orageux-neigeux (selon l'altitude) copieux entre l'Est de l'Hérault, le Gard et la Lozère.

La dégradation se mettre en place dimanche matin. Il s'agira alors essentiellement de passages nuageux et de quelques gouttes près des Cévennes. L'après-midi, les pluies gagneront du terrain, jusqu'à se généraliser à toute la région. Un bon arrosage est alors probable entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude, mais la perturbation pourra perdurer pendant près de 24h de l'Hérault à la Lozère en passant par le Gard :

Au final, les cumuls supplémentaires pourront atteindre 80 à 100 mm près des Cévennes, localement 120 à 150 mm. Des conséquences hydrologiques sont donc attendues, notamment sur les cours d'eau prenant leur source en Cévennes qui s'apprêtent à connaître de nouvelles crues modérées. En plaine, les cumuls ne seront pas aussi élevés mais entre le Nord-Est de l'Hérault et l'arrière pays Gardois, des cumuls importants sont possibles en cas de caractère orageux.

Ce temps humide se maintiendra tout au long de la semaine prochaine sur l'arc Méditerranéen, engendrant des cumuls devenant importants par accumulation. Dans ce contexte, le risque de crue sera à surveiller de près.  

Partager sur