Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode neigeux en plaine demain sur le Languedoc : entre 10 et 30 cm sur l'Hérault et le Gard !

Peggyrto

Ce matin, les gelées ont été sévères sur toute la région, conformément aux prévisions qui sont émises depuis dix jours. Les températures minimales sont descendues entre -5 et -7°C sur toute la vallée du Rhône, avec un mistral soufflant à 50 ou 60 km/h. Les dégâts sur la végétation - notamment les arbres fruitiers - semblent très importants dans la région. Quelques pointes à -10/-12°C ont été relevées près du Pic Saint-Loup et du Vidourle. Il n'y a quasiment pas eu de dégel près du Rhône ce mardi. Sur le Roussillon, les maximales ont atteint difficilement 4 ou 5°C en plaine.

La nuit prochaine s'annonce à nouveau glaciale sur toute la région. Le ciel sera dégagé en soirée et le restera au moins jusqu'en deuxième partie de nuit. En fin de nuit, un voile nuageux épais remontera de la Catalogne vers notre région, couvrant peu à peu tout le ciel. Dans ce contexte, les minimales vont à nouveau chuter largement sous la barre de 0°C. Nous attendons généralement -3 à -4°C sur le bord de mer, -4 à -6°C dans l'intérieur des terres, localement -8 à -10°C sur les plaines déventées les plus froides. En altitude, l'isotherme -10°C sera généralisé. 

Demain mercredi, une dépression Ibérique soulèvera de l'humidité en provenance de la mer Méditerranée, alors que de l'air très froid continuera d'affluer par l'Autriche, la Suisse et l'Allemagne. Dans ce contexte, un épisode neigeux de forte intensité va concerner une partie de la région. Si quelques chutes de neige sont attendues de façon transitoire sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, c'est surtout entre l'Hérault, le Gard et la Lozère qu'elles s'annoncent les plus intenses et les plus durables.

Dès le début de matinée, quelques flocons sont possibles ci et là, plus probablement sur les Pyrénées-Orientales et le Gard. En fin de matinée, les chutes de neige vont devenir plus soutenues et se généraliseront alors au Gard et à l'Hérault, ainsi que près des Corbières et du Narbonnais. Le bord de mer sera alors touché et quelques centimètres de neige se déposeront au sol jusqu'en plaine. 

En cours d'après-midi, avec l'orientation du flux au secteur Sud-Est dans les basses-couches de l'atmosphère, la limite pluie/neige pourra temporairement remonter sur les plaines littorales. La pluie pourra alors faire son retour Dans l'intérieur des terres, la neige devrait se maintenir, notamment entre l'arrière pays Montpelliérain, près du Pic Saint-Loup, du Vidourle, ainsi qu'entre Nîmes et Alès. Les cumuls vont alors devenir importants.

En soirée et nuit suivante, les courants de densité suscités par les précipitations persistantes permettront au vent de rebasculer au Nord-Est en basses-couches. Dans ce contexte, la limite pluie/neige va à nouveau chuter, probablement jusqu'en bord de mer sur l'Est de l'Hérault et le Gard. Les plus fortes précipitations se produiront alors sur le département de l'Hérault et l'Ouest du Gard et les villes de Montpellier / Nîmes devraient être touchées. Un doute subsiste sur l'altitude de la limite pluie/neige plus à l'Ouest, du côté de Béziers notamment, où le redoux en altitude sera plus prononcé. 

Les cumuls prévus par Météo-Languedoc sont de l'ordre de 5 à 10 cm sur les basses plaines de l'Hérault et du Gard, 10 à 20 cm dans les plaines intérieures et jusqu'à 30 cm entre les environs du Pic Saint-Loup et le Vigan, voire plus localement entre entre Pompignan et Alès. Une couche de 1 à 3 cm est possible sur les plaines de l'Aude avant le redoux, localement 4 ou 5 cm au voisinage de l'Hérault. La neige concernera également les Pyrénées-Orientales, 0 à 2 cm en plaine et pas de partout, 3 à 5 cm près des Pyrénées, jusqu'à 15 cm en altitude. 

Il est à noter qu'en cours de nuit de mercredi à jeudi, la limite pluie/neige devrait rester très basse sur l'Est de l'Hérault et le Gard. La situation sera à surveiller de près... ! 

Partager sur