Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode méditerranéen entre samedi et mardi : possiblement 200 mm en Cévennes !

Les prévisions continuent de s'affiner pour l'épisode méditerranéen à venir entre ce week-end et au moins le début de semaine prochaine. Pour rappel, un épisode de mauvais temps est attendu sur le Languedoc-Roussillon durant plusieurs jours, ce qui est une excellente nouvelle pour la nature qui souffre d'un manque d'eau remarquable. Voici un point affiné du scénario entrevu à cette heure.

La dépression responsable de cette dégradation durable plongera demain vendredi de la Grande-Bretagne en direction de l'Espagne. Samedi et dimanche, cette dépression stationnera entre l'Espagne et l'Ouest du bassin Méditerranéen, avec un minimum centré sur la Catalogne. Dans ce contexte et conformément à ce que nous vous disions dans les précédents articles : un flux de secteur Sud-Est très humide va se mettre en place. 

L'épisode devrait débuter assez calmement samedi, avec des pluies orographiques modérées et persistantes près des Cévennes, plus particulièrement de l'Aigoual au Tanargue en passant par le Mont-Lozère. L'isotherme 0°C étant assez élevé, les flocons ne devraient se mêler à la pluie qu'au dessus de 1500 m. En plaine et bord de mer, de faibles pluies intermittentes vont gagner progressivement nos départements. Ces précipitations s'intensifieront près des Pyrénées, avec une limite pluie neige voisine de 1200 à 1400 m.

Dimanche, les pluies pourraient momentanément s'intensifier près des Cévennes, ainsi qu'en plaine. Malheureusement, tous les modèles ne sont pas encore en accord sur la zone la plus impactée. Les déterministes GFS et CEP voient un maximum d'intensité sur l'Hérault et le Gard, alors que le modèle ARPEGE voit l'Aude et les Pyrénées-Orientales en ligne de mire. De façon générale, retenez que les pluies seront généralisées mais nous ne savons pas encore si le maximum se produira côté Roussillon ou côté Languedoc... Notez l'apparition de la neige dès 1000 m sur les Pyrénées, 1400 m en Lozère. 

Lundi, le minimum dépressionnaire va lentement se résorber dans le golfe du Lion. Le flux va pivoter au secteur Est / Sud-Est. Paradoxalement, la prévisibilité pour cette journée est meilleure que la veille. Un panache pluvieux assez actif devrait se développer en mer, remontant vers la Provence, le Languedoc et les Cévennes dans un premier temps. Avec la baisse progressive des températures, la neige pourrait faire son retour de l'Aigoual aux sommets Lozériens.

Ces précipitations se décaleront rapidement vers l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales, où elles devraient être assez marquées. Avec la poursuite de la tramontane noire dans les basses-couches de l'atmosphère, les températures seront plus froides près des Pyrénées, où la neige pourrait tomber fortement à relativement basse altitude, possiblement au dessus de 700 ou 800 m. Cela restera à préciser. Ci-dessous, le déroulement de cette journée : 

Au final et bien qu'il demeure une incertitude sur l'emplacement de la zone la plus précipitante dimanche, toute la région devrait être copieusement arrosée d'ici lundi soir. Près des Cévennes, là où l'activité précipitante sera la plus durable, des cumuls supérieurs à 150 mm sont possibles, éventuellement jusqu'à 200 mm. Ces cumuls ne présentent pas de danger particulier au regard de leur espacement dans le temps. 

En plaine, les lames d'eau seront plus hétérogènes avec bien souvent 20 à 40 mm et parfois 50 à 80 mm dans l'arrière pays, avec une probabilité plus significative sur l'Hérault. L'épisode de mauvais temps pourrait finalement persister mardi, avec de nouvelles précipitations. Vous l'aurez compris : la sécheresse va progressivement s'atténuer (sans pour autant disparaître). 

Les zones d'incertitudes à préciser demain : localisation des plus forts cumuls en plaine ainsi que l'altitude de la limite pluie/neige sur les Pyrénées, la Montagne Noire, l'Espinouse, les Cévennes et la Lozère. 

Partager sur