Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode cévenol neigeux ce week-end : le point complet sur Météo Languedoc

Météo Languedoc
Météo Languedoc

INTRODUCTION : RISQUE D'ÉPISODE CÉVENOL NEIGEUX CE WEEK-END !

Une importante dégradation est attendue durant le week-end à venir, avec des pluies localement intenses sur l'arc méditerranéen et des chutes de neige potentiellement abondantes sur les reliefs des Cévennes mais également des Alpes du Sud. Bien que la situation météorologique méritera d'être affinée dans les prochaines heures, il est probable que l'on assiste à un véritable épisode cévenol neigeux. A l'heure de rédaction de ce bulletin, les modèles numériques de prévision utilisés par les équipes de Météo Languedoc simulent jusqu'à près de 80 cm de neige sur les sommets des Cévennes ce week-end. Il est à noter que ces chutes de neige s'annoncent lourdes et collantes, avec une limite pluie/neige qui pourra nettement fluctuer sur le département de la Lozère. Des dégâts sur la végétation et les réseaux électriques sont donc possibles dans les communes impactées. 


ANALYSE : SCÉNARIO ARPEGE (MODELE MÉTÉO-FRANCE) - BEAUCOUP DE NEIGE EN MONTAGNE ET DES PLUIES PARFOIS MARQUÉES EN PLAINE 

Ci-dessous, retrouvez le scénario proposé par le modèle numérique ARPEGE ce matin. Il s'agit du cumul de précipitations neigeuses entre samedi 00h et dimanche 07h. Ce modèle voit par exemple près de 120 mm sous forme neigeuse sur le massif de l'Aigoual et le Mont-Lozère et 60 à 80 mm sur une bonne partie des Cévennes. Généralement, un mm de précipitation équivaut à un centimètre de neige. Cette règle peut néanmoins varier, en fonction de la teneur en eau de la neige, de la température, du vent, etc. Néanmoins, cela en dit long sur les quantités de neige envisageables sur ce type d'épisode que l'on pourra probablement qualifier de "cévenol neigeux".

Image title

Scénario ARPEGE pour ce week-end (modèle Météo-France). Source de la carte : Météo Ciel.


Par ailleurs, les plaines seront également impactées par les intempéries, avec des précipitations parfois marquées et très ponctuellement orageuses. Les vents d'Est à Sud-Est pourront souffler fortement samedi, avec des rafales à près de 90 ou 100 km/h du Gard aux littoraux du Var, ponctuellement près de 110 km/h sur les Bouches-du-Rhône. L'épisode pluvieux, qui se prolongera jusqu'en fin de journée de dimanche, pourra générer des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, localement plus de 100 mm. Sur les contreforts des Cévennes, des cumuls de 100 à 150 mm sont attendus. Ces lames d'eau, bien que significatives pour la saison, ne semblent pas en mesure de générer des inondations importantes. Néanmoins, dans l'éventualité d'un orage provoquant des intensités pluviométriques temporairement assez fortes, des ruissellements ne sont pas exclus très localement. 


Image title

Scénario ARPEGE pour ce week-end (modèle Météo-France). Source de la carte : Météo Ciel.


INCERTITUDES : LIMITE PLUIE/NEIGE FLUCTUANTE, RISQUE ORAGEUX INCERTAIN

Il est pour le moment difficile de savoir à quelle hauteur se situera la limite pluie/neige ce week-end. Pour le moment, cette dernière est entrevue entre 800 et 1000 mètres sur les Cévennes, temporairement jusqu'à 600 ou 700 mètres en Lozère. Compte tenu du potentiel précipitable très important, des phénomènes d'isothermie sont probables dans les vallées intérieures des Cévennes, avec des abaissements brutaux de la limite pluie/neige sous les intensités pluviométriques les plus fortes. Dans tous les cas, il sera primordial d'affiner la prévision de la limite pluie/neige pour essayer d'anticiper au mieux les quantités de neige. 

Aussi, il est à souligner que cette dégradation va intervenir en fin d'hiver. Contrairement à ce que l'on observe en automne, la masse d'air sera plutôt fraîche, ce qui semble limiter le risque orageux et donc la survenue de lames d'eau diluviennes en peu de temps. Néanmoins, compte tenu du fort dynamisme attendu et de la faible instabilité modélisée, des phénomènes orageux très isolés ne sont pas exclus par endroit. Cela restera à préciser dans le prochain bulletin. 

Partager sur