Prévisions & Suivi en temps réel

Episode cévenol : jusqu'à 200 mm attendus sur les Cévennes !

Météo-Languedoc

Alors que la situation était bloquée depuis plusieurs mois, le contexte météorologique semble enfin devenir plus favorable aux pluies automnales sur les régions méditerranéennes. En effet, les basses pressions vont gagner le proche Atlantique laissant place à un flux de Sud dynamique, chaud et humide. A cela se rajoute la formation de dépressions sur le bassin méditerranéen. Comme à chaque dégradation, les incertitudes sont présentes sur le positionnement exact des centres d'actions qui déterminera le temps sensible lors de cet épisode.

En effet, en seulement 24h les modèles ont évolué. Alors qu'ils modélisaient un talweg hier, la dépression devrait s'isoler en cut-off (goutte froide d'altitude) entre Espagne et Baléares. Ce type de trajectoire est classique pour de puissantes remontées pluvieuses et orageuses en provenance de Méditerranée.

Carte : Pivotal Weather

Dès mercredi, le flux marin va s’accélérer. Par conséquent, une phase orographique se mettra en place avec des pluies généralement modérées entre l'Espinouse, le Larzac et les Cévennes. Le caractère orageux s'accentuera en soirée et nuit de mercredi. Les précipitations auront tendance à s'intensifier toujours sur les mêmes secteurs mais elles pourront également se propager vers les plaines, notamment sur le département de l'Hérault. Facteur aggravant qui semble se confirmer lors de cet épisode, c'est la présence d'une forte instabilité de la masse d'air. Celle-ci sera advectée par un puissant flux marin en basses couches.

Dans ces conditions, des orages au potentiel fortement pluvieux sont possibles sur le Languedoc. Les départements de l'Hérault, du Gard et de la Lozère seront les plus concernés entre la nuit de mercredi à jeudi ainsi qu'en matinée de jeudi. Sur l'ensemble de l'épisode, les cumuls pourront atteindre localement 80 à 120 mm sur les plaines du Languedoc entre l'Est de l'Hérault et l'Ouest du Gard. Sur les reliefs entre l'Espinouse et les Cévennes en passant par l'Aigoual, les lames d'eau pourront atteindre 200 mm voire les dépasser très localement.

Carte : Météociel

L'exceptionnelle sécheresse devrait limiter les réactions hydrologiques des principaux cours d'eau. Toutefois, le risque orageux laisse craindre des phénomènes de ruissellements dans les zones urbanisées et sous les foyers orageux les mieux constitués. Même si les scénarios semblent s'accorder ce soir, nous vous proposerons dès demain une nouvelle analyse des modèles afin d'affiner notre expertise. Ces fortes pluies sont à relativiser : à cette heure, aucune inondation de grande ampleur n'est envisagée sur la région.

Partager sur