Prévisions & Suivi en temps réel

Dirigeons-nous vers un nouvel épisode neigeux ?

Pivotal Weather

Hier, certains d'entre vous ont eu la chance d'apercevoir la neige. En effet, un épisode neigeux a concerné une partie de l'Hérault et du Gard avec des flocons qui se sont invités jusqu'en plaine. Le massif de la Gardiole, le Montpelliérain, le Pic-Saint-Loup, le haut-vidourle ou encore le bassin Alésien ont été particulièrement touchés avec une fine couche de neige dès 200 mètres d'altitude et plusieurs centimètres dès 300 à 400 mètres. Nous avons même relevé 10 cm au sommet du Pic-Saint-Loup. Le soleil est de retour ce mercredi mais la masse d'air reste froide avec un thermomètre qui a du mal à grimper. Une nouvelle perturbation est attendue dans la nuit de vendredi à samedi. Explications.

Une goutte froide d'altitude va se former sur les îles Britanniques pour traverser la France durant la journée de Vendredi et atteindre l'Algérie samedi. Comme son nom l'indique, elle sera accompagnée d'air froid, de l'ordre de -8 à -9°C à 850 hPa (soit 1500 mètres d'altitude). Une puissante anomalie de basse tropopause génèrera une dégradation sur une grande partie de la France où la neige fera son retour jusqu'en plaine. Concernant notre région, cette perturbation arrivera en flux de Nord à Nord-Ouest dans la nuit de vendredi à samedi.

Source : WRF Météo-Languedoc

Ce type de flux n'est pas favorable aux précipitations généralisées sur nos départements au contraire de l'épisode d'hier où la perturbation venait de mer. Dans cette configuration, l'intérieur de l'Aude (Carcassonne, Lauragais, Pays de Sault) et les reliefs entre l'Espinouse et les Cévennes seront avant tout concernés. Sur ces secteurs, la neige pourrait tomber à très basse altitude. Ailleurs, le risque de précipitations est plus incertain.

Les hauts-cantons de l'Hérault ou l'arrière-pays Gardois près de la vallée-du-Rhône pourront également observer quelques ondées. A l'heure de rédaction de ce bulletin et dans l'attente de mises à jour, nous estimons que les précipitations resteront isolées et faibles sur nos plaines. Cependant, l'air froid permettra aux flocons de faire leur apparition à basse altitude. Des doutes subsistent encore sur la limite pluie-neige mais ce qui est certain, c'est que les précipitations resteront très faibles.

Partager sur