Prévisions & Suivi en temps réel

Dimanche : orages de l'Hérault au Gard et retour de la neige en Lozère !

Le printemps a bien du mal à s'installer durablement cette année. Alors que nous venons de vivre une période bien ensoleillée et chaude, un net changement de temps est attendu pour ce week-end. Autant vous dire qu'il faudra bien profiter de ce vendredi qui sera encore assez ensoleillé. Ce dernier jour de la semaine viendra clôturer la série quasi-estivale que nous connaissons présentement. Ci-dessous, retrouvez les explications.

Ce week-end, un vaste talweg dépressionnaire va se constituer sur un axe Islande - Irlande - Espagne. Un talweg est désigné par l'étirement des basses pressions en forme de "V". Ils sont souvent précédés d'air doux en cette période de l'année et suivis d'air froid en altitude. C'est précisément cette situation qui va se mettre en place pour dimanche, avec un conflit de masse d'air centré sur le Languedoc et les Cévennes. Il faudra dès lors surveiller un risque pluvio-orageux et peut-être même le retour des flocons de neige en altitude ! 

C'est la journée de dimanche qui attire notre attention à cette heure. La zone de conflit va s'étirer des Baléares aux Cévennes en passant le Languedoc. A l'aplomb de cette limite, le flux marin apportera de l'air doux et humide, favorisant le développement d'une instabilité atmosphérique modérée. Dans le même temps, de l'air froid va progresser en altitude par le Nord-Ouest. Les températures vont s'abaisser à près de 0°C à 850 hPa et -35°C à 500 hPa sur les deux tiers nord de la France.

Dans ce contexte, une anomalie de basse tropopause - forçage atmosphérique en altitude - va remonter de Catalogne et balayer le Roussillon dimanche matin, puis le Languedoc dimanche après-midi. Sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales, les pluies seront passagèrement modérées mais elles s'annoncent plutôt intermittentes. Une faible composante orageuse est à surveiller, particulièrement entre les Fenouillèdes et les Corbières. Ci-dessous, voici la progression de l'anomalie évoquée précédemment : 

Dimanche après-midi, une ligne pluvio-orageuse va se constituer à l'aplomb de l'anomalie, certainement sur le département de l'Hérault. Elle ne sera pas très violente mais pourra donner de bonnes pluies dans l'intérieur des terres. En cours d'après-midi, cette ligne va se décaler vers le Gard. Elle conservera une dominante pluvieuse mais sera ponctuée d'impacts de foudre par endroit. Aussi, du grésil ou de la petite grêle seront à surveiller, aussi bien sur l'Hérault que sur le Gard.

Ces orages évacueront la région par le Vaucluse et l'Ardèche en début ou milieu de soirée, au moment où l'air froid progressera en altitude. C'est à ce moment-là qu'il faudra surveiller l'apparition de la neige sur les reliefs de Lozère au dessus de 1200 à 1400 m seulement. L'Aubrac, la Margeride, le Mont-Lozère et l'Aigoual pourraient être concernés, avec éventuellement quelques centimètres sur les parties les plus hautes. Ce sera à confirmer demain. 

Sur la totalité de l'épisode, les cumuls pourront atteindre 20 à 30 mm dans l'intérieur du Languedoc, localement plus de 50 mm près des Cévennes ou dans l'arrière pays en cas d'un orage peu mobile. Professionnels météo-sensibles, notre bureau d'études est en mesure de vous accompagner dans vos prises de décision inhérentes à la météorologie. N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-dessous : 


Partager sur