Prévisions & Suivi en temps réel

Descente d'air froid remarquable pour la saison la semaine prochaine sur l'Europe

L'Arrêt Ô Port à Carnon

En cette fin de semaine, l'anticyclone est au beau fixe avec un temps quasiment estival sur le Languedoc-Roussillon. Hier après-midi, il a fait plus de 26°C à Perpignan et Narbonne, 27°C à Béziers et jusqu'à 28°C du côté de Nîmes.  Aujourd'hui encore, les maximales se sont envolées à plus de 25°C sur nos départements, malgré un ciel parfois voilé. Si de telles valeurs sont bien évidemment supérieures aux normes de saison, elles ne sont pourtant pas exceptionnelles en cette période de l'année. Souvenez-vous, les thermomètres avaient dépassé les 30°C début Avril en 2011... constituant un nouveau record absolu sur certains départements de l'arc Méditerranéen. Il va falloir profiter de ces chaudes températures car la semaine prochaine, nous pourrions connaître une baisse très significative du mercure !

Mais avant cela, intéressons nous au week-end de Pâques à venir. Demain samedi, le flux va pivoter momentanément à l'Ouest / Nord-Ouest. Entre la matinée et le début d'après-midi, le ciel sera souvent voilé de nuages élevés parfois épais sur notre région, n'excluant pas de belles éclaircies en plaine. Du côté des reliefs, le temps sera souvent mitigé. En cours d'après-midi, le voile nuageux deviendra de moins épais en plaine mais de gros cumulus bourgeonneront sur les reliefs Pyrénéens, avec localement de petits orages sur la chaîne frontalière. La tramontane va se renforcer entre l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales, avec des rafales atteignant 60 ou 70 km/h en cours de journée. Les températures amorceront une baisse. Les maximales ne dépasseront plus 20°C dans les zones ventées, jusqu'à 22°C du côté de Montpellier. Dimanche, le soleil fera son grand retour en plaine, sauf dans l'intérieur de l'Aude où nous conserverons des nuages le matin. Mistral et tramontane continueront de souffler à près de 60 km/h en rafales. Les températures vont rester stationnaires. Ci-dessous, voici une cartographie des conditions météorologiques attendues à l'échelle de l'Europe : 

Image title

Carte : modèle GFS. Source : Météociel. Schéma : Météo Languedoc.

C'est entre lundi et mardi que les conditions météorologiques vont commencer à évoluer plus significativement. En effet, un vaste système dépressionnaire va se décrocher sur l'Europe, favorisant la mise en place d'un flux continental (Est à Nord-Est) de la Russie jusqu'aux portes de la France. Dans ce contexte, une advection d'air très froid va concerner l'Europe de l'Est et du Centre,  se propageant ensuite vers l'Allemagne, la Suisse et une bonne moitié Est de la France. Au référentiel 850hPa (environ 1500 m d'altitude), les principaux modèles de prévision simulent des températures voisines de -4 à -6°C sur le Nord-Est de la France, -2 à -4°C en région Rhône-Alpes, 0 à -2°C sur le bassin Méditerranéen, comme en atteste la prochaine carte :

Image title

Carte : modèle GFS. Source : Météociel.

Cette intrusion d'air froid devrait se prolonger jusqu'à mercredi ou jeudi, avec des conditions redevenant anticycloniques, favorisant le retour d'inversions thermiques marquées dans les plaines déventées. 

Les prévisions sont pour le moment incertaines, tant les coups de froid en cette période de l'année sont rares. Néanmoins, au regard des modélisations actuelles, il est fort à parier que les températures perdent plus de 10°C la semaine prochaine. Entre mardi et mercredi, voire jusqu'à jeudi, nos services surveillent les températures minimales qui pourraient, localement, s'abaisser en dessous de 0°C sur certaines plaines de notre région. Des gelées blanches ne sont pas exclues, notamment dans les zones déventées, induisant un risque de dommages pour la végétation en fleur. Ce risque méritera d'être confirmé : il dépendra de nombreux paramètres en basses-couches (humidité, vent, etc.). L'après-midi, nous pourrions atteindre difficilement 13 ou 14°C là où il y aura du vent, 15 ou 16°C ailleurs. Ces valeurs seraient donc largement sous les normes de saison pour une deuxième quinzaine d'avril.

Dans tous les cas, des gelées marquées et dommageables sont attendues dans le Nord-Est de la France. Sur notre région et plus largement sur l'arc Méditerranéen, nos services affineront les prévisions d'ici 48h environ afin de vous informer des évolutions. Pour les agriculteurs météo-sensibles, nous vous invitons à nous contacter directement via ce formulaire de contact.



Partager sur