Prévisions & Suivi en temps réel

Dernière tendance : canicule durable sur la France avec orages localisés !

L'épisode de canicule évoqué par nos services depuis quelques jours a débuté. Ce mardi, les départements côtiers de notre région sont placés par les services de Météo-France en vigilance orange. Après une matinée déjà bien chaude, les maximales se sont envolées cet après-midi entre 35 et 37°C sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, 36 et 38°C sur l'Hérault et 37 à 39°C sur le Gard. Les prochaines journées affichent un potentiel caniculaire encore plus important.

Revenons tout d'abord sur le contexte météorologique associé à cet événement. Une dorsale anticyclonique s'étire actuellement entre le Maghreb, le Portugal, l'Espagne et la France. L'arc Méditerranéen, en bout de course de cette dorsale, subit de plein fouet la mise en place d'un flux de secteur sud bouillant en altitude, alors qu'en basses-couches un faible vent de terre va parvenir à se maintenir. Tous les ingrédients sont réunis pour des records de chaleur. Par ailleurs, le risque orageux va également être à surveiller, bien que très isolé.

Demain mercredi, nous allons encore gagner quelques degrés, aussi bien sur les minimales que sur les maximales. Au lever du jour, les thermomètres afficheront bien souvent 22 à 24°C sur les basses plaines, localement plus de 25°C en bord de mer. Il fera plus frais dans l'arrière pays, avec 20 ou 22°C de mini. En raison de la persistance d'un vent de terre peu marqué jusqu'en début/milieu d'après-midi, les maximales vont s'envoler sur TOUTE notre région.

Ainsi, nous attendons 36 à 38°C sur les plaines de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, les valeurs hautes se situant sur un axe Lézignan-Corbières / Perpignan. Sur l'Hérault, les 37 à 39°C seront franchis sur quasiment toutes les plaines, avec des valeurs hautes situées du fleuve Hérault au Pic Saint-Loup et Val de Londres. Sur le Gard, comptez 38 à 40°C de façon quasi généralisée, avec des pointes maximales entre Nîmes, Uzès, Alès et Avignon ! 

Notez - en lien avec ce coup de chaleur - l'apparition d'une très forte instabilité latente près des reliefs. Attention : des cellules orageuses isolées mais sévères sont possibles en fin d'après-midi sur la Lozère, les Cévennes et les Pyrénées. Très rares débordements possibles sur le piémont et plaines intérieures. A surveiller en direct demain.

La suite ? Les températures vont continuer de monter avec une généralisation de la canicule à quasiment les deux tiers de la France. Entre jeudi et dimanche, les minimales vont rester voisines de 22 à 26°C sur notre région, des plaines intérieures au bord de mer. Les maximales, quant à elles, vont atteindre fréquemment 37 à 39°C sur toutes les plaines de la région et localement plus de 40°C.

Les valeurs voisines ou supérieures à 40°C sont attendues sur les deux-tiers du Gard ou plus localement près du Pic Saint-Loup, du Val de Londres, du Minervois et des Corbières. Si cela se confirme, certains records sont menacés. Ce sera à surveiller en temps réel, en fonction de l'éventuelle nébulosité et de l'avancement des brises marines dans les terres. Dans tous les cas, la longévité de chaleurs aussi marquées est un événement exceptionnel, même dans nos régions. La vague de chaleur pourrait se terminer vers le 8 août ! 
Carte 1 : Wetterzentrale. Carte 2/3 : Météociel. Carte 4 : Kachelmannwetter.


Partager sur