Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation : risque d'orages la nuit prochaine !

© Météo-Languedoc
© Météo-Languedoc

Une dépression particulièrement dynamique stationne actuellement au large de l'Irlande, sur l'Atlantique. Cette dépression est prolongée d'un axe de talweg qui s'étire jusqu'à l'Espagne, caractérisé par une zone de pressions moins élevées. Progressivement, ce talweg va se décaler sur le Golfe de Gascogne, puis plus tardivement sur l'Aquitaine (voir carte 1). Il sera précédé d'air très chaud, avec fréquemment 30°C à 35°C sur le Sud de la France ce lundi après-midi ! Inévitablement, la masse d'air va se doter d'une instabilité très importante, qui laisse présager le développement d'orages parfois violents sur l'Aquitaine et Midi-Pyrénées, avec de la grêle, de fortes précipitations, et des rafales de vent localement supérieures à 80 km/h.


Image titleCarte 1 : Modélisation des pressions à l'échelle synoptique. Source : MétéoCiel. Analyse : Météo-Languedoc.


 Les régions méditerranéennes, quant à elles, sont toujours sous l'influence d'un anticyclone particulièrement solide. C'est pourquoi les températures vont encore monter cet après-midi, avec parfois près de 35°C dans l'arrière pays du Languedoc. Ce blocage anticyclonique, qui nous assure soleil et chaleur depuis la mi-Juin, faiblira temporairement la nuit prochaine, au passage d'une petite anomalie en altitude (descentes d'air froid à très haute altitude, qui ne se ressent pas au sol). Malgré des pressions qui demeureront au dessus de 1015 hPa, une dégradation est également probable en Languedoc-Roussillon.

    Chronologiquement parlant, les premières averses orageuses sont attendues en fin d'après-midi sur le relief des Pyrénées-Orientales et de l'Aude. Il s'agit d'une convection dite "d'évolution diurne", où les brises marines venues de la mer viennent s'élever contre les montagnes et créent des ascendances favorables au développement d'un orage. Les plaines resteront sous l'influence du soleil tout au long de la journée. Ce n'est qu'en cours de nuit prochaine que la situation se dégradera avec des averses et des orages qui pourront se développer sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude dans un premier temps. Ces orages ne seront pas très vigoureux mais, de façon isolée, quelques chutes de grêle ne sont pas exclues, au sein d'une masse d'air très instable. En deuxième partie de nuit, peut-être même en fin de nuit, les averses orageuses se décaleront vers l'Hérault (carte 2). Le risque de phénomène fort, bien que non nul, est là encore estimé marginal. Il faudra probablement attendre le lever du jour pour que le Gard et la Lozère soient impactés, là aussi de façon très modérée et atténuée.


Image title


Carte 2 : Modélisation des précipitations du modèle WRF. Source : Météo-Ciel.

En l'absence de forçages atmosphériques bien structurés, il est important de souligner que ces orages seront localisés. Ainsi, il est tout à fait possible que certaines communes soient arrosées, tandis que d'autres pourront passer au travers de la dégradation. C'est pourquoi l'équipe de Météo-Languedoc assurera un suivi en temps réel sur la page Facebook Météo-Languedoc, afin que chacun d'entre vous puisse être informé de l'évolution des conditions météorologiques. 

Partager sur