Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation pluvio-orageuse en milieu de semaine prochaine : le point complet !

Situation actuelle : un anticyclone solidement ancré au bassin méditerranéen continue d'assurer un temps sec et très chaud sur le Languedoc-Roussillon. Durant la première semaine de septembre, de nombreux records mensuels absolus de chaleur ont été observés, avec des températures maximales comprises entre 36 et 38°C. Si les températures ont légèrement baissé depuis, elles demeurent toutefois très au dessus des normes de saison. Ce contexte de fortes chaleurs, associé à la sécheresse qui continue de s'accentuer, a favorisé l'éclosion de nombreux incendies sur l'arc méditerranéen. Un changement significatif de temps est toutefois attendu en milieu de semaine prochaine... 

Évolution attendue : les conditions météorologiques vont sensiblement évoluer la semaine prochaine. Un axe dépressionnaire étiré (talweg) va se constituer mardi sur l'Atlantique. Ce talweg évoluera rapidement en milieu de semaine et essaiera de s'isoler en cut-off (minimum dépressionnaire en altitude). Ce cut-off devrait se positionner quelque part entre le golfe de Gascogne, l'Espagne et le bassin méditerranéen occidental. Dans ce contexte, de l'air chaud et humide est susceptible d'affluer sur notre région en milieu de semaine prochaine, tandis que de l'air plus frais gagnera l'Ouest du pays. Ainsi, la masse d'air devrait se doter d'une instabilité atmosphérique importante. A cette heure, il est donc probable que notre région soit balayée par des orages entre mercredi et jeudi prochain. 


Image title


Les incertitudes : à l'heure de rédaction de ce bulletin, il est encore difficile d'estimer où se positionnera la dépression. Le placement du minimum dépressionnaire d'altitude va conditionner l'ampleur de la dégradation attendue. C'est pourquoi a cette heure deux scénarios principaux sont envisagés par Météo Languedoc : 

- si le minimum dépressionnaire transite du golfe de gascogne au bassin méditerranéen, le passages pluvio-orageux pourra être marqué mais sera de courte durée.

- si le minimum dépressionnaire s'isole sur l'Espagne, les advections d'air chaud et humide seront plus durables sur notre région. Ainsi, un épisode pluvio-orageux plus intense serait a craindre. 

De même, il est encore difficile de déterminer quels seront les départements les plus concernés par la dégradation. Toutefois, cette dernière devrait arroser toute la région a un moment ou un autre, ce qui peut-être perçu comme une bonne nouvelle compte tenu de la sécheresse actuelle. 


L'équipe de Météo Languedoc vous proposera un nouveau point détaillé demain en fin de journée. 



Partager sur