Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation pluvio-orageuse et retour de la neige sur les reliefs !

Comme annoncé précédemment, après l'épisode neigeux remarquable, ce début du mois de mars est bien plus doux mais aussi perturbé. La raison à cela est que nous avons radicalement changé de flux. Après le fameux "Moscou-Paris" qui nous apporté un froid sibérien, nous sommes désormais sous l'influence de dépressions qui transitent de l'Atlantique vers le bassin Méditerranéen. Le vent marin doux mais humide est donc bien présent. Les épisodes pluvieux et localement orageux vont se succéder. Le premier se met actuellement en place ce dimanche.

Revenons d'abord sur la situation à l'échelle de l'Europe et du bassin Atlantique. Nous avons un système dépressionnaire qui s'étire de l'Irlande jusqu'au Portugal. Celui-ci génère des remontées pluvieuses en provenance de Méditerranée. Cette advection douce pourrait également permettre le développement d'orages au sein des masses pluvieuses.

Source : Pivotal Weather

Conséquences directes, un épisode méditerranéen modéré est attendu ces prochaines 48 heures. Celui-ci se fera en deux étapes. La première est attendue en fin de journée avec le balayage d'une ligne de grain. Les pluies pourront être localement intenses et temporairement orageuses. Par ailleurs, l'air assez froid en altitude permettra à la neige de faire son retour sur les reliefs cévenols (Aigoual, Mont-Lozère). Une légère accalmie est attendue cette nuit avant le retour de pluies orageuses demain.

Le passage pluvieux attendu ce soir aura quelque peu désorganisé la dynamique de basses couches. Toutefois, une nouvelle convergence humide devrait se mettre en place demain. Celle-ci serait favorisée par une méso-dépression de surface qui se constituerait sur l'Aude.

Source : Météociel

A cela s'ajoute une instabilité de la masse d'air faible mais suffisante pour supporter le développements d'orages. Dans ce contexte, après une matinée plutôt calme, des pluies au caractère orageux sont attendues dans l'après-midi, essentiellement sur les départements de l'Hérault et du Gard. Aucune sévérité particulière n'est attendue au vu de la faible instabilité. Toutefois, ces pluies orageuses s'inscrivent dans un contexte très humide avec des perturbations à répétition.

Une nouvelle perturbation, assez faible, est de nouveau attendue jeudi avant une nouvelle dégradation possible le week-end prochain. Celle-ci pourrait être assez dynamique avec de nouvelles pluies orageuses. Au final, vous l'aurez compris, malgré des accalmies, les salves pluvieuses seront nombreuses ces prochains jours. Illustration (à ne pas prendre au pied de la lettre) des pluies attendues jusqu'à dimanche prochain.

Partager sur