Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation : jusqu'à 300 mm sont attendus en Cévennes au cours des prochaines 48 heures !

Un système dépressionnaire peu mobile s'est positionné sur la Grande-Bretagne. Il se prolonge d'un axe de talweg (dépressionnaire) qui s'étire jusqu'au Nord de l'Espagne. Ce dernier pilote un flux de secteur Sud-Ouest en altitude très dynamique, tandis qu'au sol les vents ont déjà pivoté au secteur Sud-Est. Ces vents de basses-couches sont fortement alimentés en humidité et en chaleur latente. Conséquemment, des pluies localement soutenues se déclenchent depuis la fin d'après-midi dans l'arrière pays du Languedoc, ainsi que sur les Cévennes.

    La nuit prochaine, les pluies vont se maintenir dans l'arrière pays. Elles s'intensifieront près des Cévennes et pourront localement adopter un caractère orageux. D'ici demain matin, les cumuls atteindront 10 à 20 mm en plaine (rarement plus) mais 40 à 70 mm dans les Cévennes du Gard et de l'Ardèche. Demain, les pluies se maintiendront près des Cévennes, ainsi que sur le piémont. Les lames d'eau deviendront importantes, notamment entre le Nord du bassin Alésien et le Sud de l'Ardèche, où l'on relevera parfois près de 60 à 80 mm, localement plus de 100 mm. Le massif du Tanargue et les hauts plateaux de l'Ardèche pourront recevoir des lames d'eau supérieures à 150 mm.

    Dans la nuit de mercredi à jeudi, les pluies vont nettement se renforcer près des Cévennes et le caractère orageux pourrait s'affirmer davantage, jusqu'en matinée de jeudi. Pendant quelques heures, les conditions atmosphériques deviendront favorables à la genèse d'orages peu mobiles, plus particulièrement entre le piémont des Cévennes Gardoises et le département de l'Ardèche. C'est sur ce département que les cumuls s'annoncent les plus élevés, avec ponctuellement près de 300 mm par accumulation sur les plateaux. Ce soir, nos regards se portent sur la situation dans le Nord du Gard : si les cumuls s'annoncent moins élevés qu'en Ardèche, il est à noter que ces orages interviendront après une semaine déjà très arrosée. Dans l'éventualité d'orages très pluvieux, des ruissellements urbains et/ou des débordements localisés mais dommageables des cours d'eau du réseau hydrologique secondaire sont à craindre.

    A priori, les plaines ne seront que peu exposées. Quelques passages pluvio-orageux ne sont pas exclus par moment, mais sans commune mesure à ce que l'on observera près des Cévennes. Prochain bulletin demain en début d'après-midi.

Partager sur