Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation demain : pluie et neige dès 600 m en moyenne

Pixabay
Pixabay
L'Arrêt Ô Port à Carnon

Demain dimanche, un système dépressionnaire modérément dynamique va transiter des côtes Africaines en direction des Baléares. Cette dépression pilotera la mise en place d'un flux de secteur Est / Sud-Est sur notre région en altitude, favorisant l'arrivée de nuages la nuit prochaine et de précipitations dès demain matin. Dans le même temps, un petit flux de Nord-Est va persister dans les basses-couches de l'atmosphère, ayant pour conséquence le maintien d'une pellicule "d'air froid" au sol, notamment dans l'arrière pays du Gard, en vallée du Rhône ainsi que sur le piémont Pyrénéen. Ainsi, au cours des prochaines heures, le ciel va se voiler de nuages élevés sur l'ensemble du Languedoc-Roussillon. Ces nuages vont s'épaissir en deuxième partie de nuit, après 3 ou 4h du matin, avant que les premières précipitations abordent les littoraux entre 6h et 8h demain matin

Image titleCarte : Géopotentiels et pression au sol la nuit prochaine. Source : Météociel

A l'arrivée des premières précipitations, en toute fin de nuit et/ou début de matinée, les températures minimales seront encore froides sur le Gard, la vallée du Rhône, les Alpilles et le Vaucluse. Les modèles simulent des valeurs voisines de 0°C dans les plaines intérieures, localement -1 à -2°C dans l'arrière pays du Gard. Le redoux sera donc encore assez timide sur ces secteurs. Sur l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales, il fera un peu plus doux avec des minimales comprises entre 4 et 5°C en bord de mer, 3 à 4°C dans l'intérieur des terres. En altitude, vers 1500 m environ, le redoux sera plus marqué avec -2°C sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Hérault, plutôt 0°C sur le Gard et la vallée du Rhône. Le gradient (différence de température) sera donc très faible entre le sol et l'altitude. 

Image titleCarte : Températures minimales la nuit prochaine. Source : Météociel

Dans ce contexte, les petites précipitations qui vont se produire en matinée sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Hérault et le Gard se feront le plus souvent sous forme de pluie en dessous de 600 m. Momentanément, la limite pluie/neige est susceptible d'être plus basse dans l'arrière pays du Gard et sur les Alpilles, avec pourquoi pas des flocons dès 300 m environ sur les Baux de Provence, Saint-Remy de Provence, Pouzilhac, Fontarèches, Lussan, Méjannes-le-Clap... Sans que cela soit certain - tout dépendra du moment où les précipitations arriveront ! Quelques flocons ne sont pas exclus sur le Mont-Bouquet également. La limite pluie/neige tendra à remonter au dessus de 700 m l'après-midi, avant de s'abaisser vers 600 m la nuit suivante. 


Sur les Cévennes, la limite pluie/neige oscillera entre 700 et 800 m à la mi-journée, avant de s'abaisser vers 600 m dimanche soir. L'Aigoual, ou encore les sommets au dessus de 1000 m pourront blanchir de quelques centimètres d'or blanc. Il en sera de même pour le Larzac, le Caroux et l'Espinouse, avec une tenue toutefois incertaine. La Lozère sera également concernée, avec un dégradé entre le Sud (plus concerné par les précipitations) et le Nord (plus difficilement impacté). 

Sur la Montagne Noire et les Pyrénées, l'isotherme 0°C sera plus bas le matin (700 à 900 m) mais il fera plus doux dans les basses-couches. Ainsi, la limite pluie/neige devrait également être voisine de 700 à 800 m en matinée, avant de s'éléver temporairement vers 1000 m l'après-midi. Là encore, les quantités ne seront pas très significatives, voisines de 5 cm vers 1000 m, peut-être plus de 10 cm sur le Canigou. Les massifs internes des Pyrénées-Orientales, au voisinage de l'Ariège, seront probablement épargnés. 

Que l'on soit à Perpignan, Narbonne, Béziers, Montpellier ou encore Nîmes : c'est uniquement de la pluie qui est attendue

Partager sur