Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation ce samedi : le point sur les pluies attendues !

Ce vendredi, soleil et grande douceur sont au programme. Les températures ont dépassé les 25 à 27°C dans les plaines intérieures, localement plus encore dans l'arrière pays du Gard. Dans le même temps et dans la continuité de nos précédents articles, nous insistons sur le fait que la sécheresse s'aggrave sur une bonne partie de la région. Un changement de temps, aussi temporaire soit-il, est attendu demain samedi.

En effet, une zone dépressionnaire va balayer la moitié nord de la France en cours de journée, prolongeant momentanément son influence jusqu'au bassin méditerranéen. Cette anomalie devrait aborder nos départements entre l'après-midi et le début de soirée. Le modèle GFS (source : météociel) ci-dessous illustre ces propos avec un talweg (zone de bas-géopotentiels) étiré sur le pays demain après-midi : 

Dans le détail, la journée de samedi débutera avec de nombreux nuages sur toute la région. En début d'après-midi, les pluies débuteront sur la Lozère, les Cévennes et l'Espinouse, avec une intensité le plus souvent faible à modérée. Ce n'est qu'en cours d'après-midi que les pluies progresseront vers les plaines des Pyrénées-Orientales, de l'Aude, de l'Hérault et du Gard, tout en conservant un caractère faiblement précipitant.

Contrairement aux dégradations précédentes, les petites pluies devraient être assez généralisées. Toutefois, les cumuls attendus s'annoncent assez faibles. Sur les plaines littorales et le bord de mer, il ne faudra pas s'attendre à plus de 1 à 3 mm en général. Dans les plaines intérieures de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, les cumuls s'annoncent hétérogènes : 1 à 2 mm en général mais ponctuellement 5 mm. Près des Pyrénées, nous pouvons espérer jusqu'à 10 mm, tout comme de l'Espinouse aux Cévennes. Sur la Lozère, des cumuls supérieurs à 10 mm sont possibles au nord du Lot, plus particulièrement entre l'Aubrac et la Margeride. Enfin, sur les plaines intérieures de l'Hérault et du Gard, des cumuls de 2 à 5 mm en général, localement 5 à 8 mm dans les zones les mieux concernées. 

Sauf surprise de dernière minute, les précipitations ne devraient pas présenter de caractère orageux. Elles ne seront également pas suffisantes pour enrayer l'exceptionnelle sécheresse qui persiste de partout sur la région. Néanmoins, elles permettront à l'herbe de reverdir près des reliefs et peut-être aux champignons de sortir par endroit... 

Partager sur