Prévisions & Suivi en temps réel

Chutes de neige en montagne, pluies en plaine et grande fraîcheur !

Ce samedi, conformément aux prévisions émises depuis une semaine, le net changement de temps attendu a débuté. Une perturbation d'intensité modeste a traversé toute la région, s'accompagnant de faibles pluies. Plus remarquable encore, les températures observées cet après-midi se situent généralement dans les mêmes niveaux ou légèrement en dessous des valeurs observées ce matin. Preuve que l'air froid arrive et commence à se propager. Notez enfin l'apparition des premiers flocons en Lozère ainsi que sur les Pyrénées.

Le temps va rester durablement perturbé ces prochains jours. Demain dimanche, la goutte froide responsable du mauvais temps va glisser entre l'Ouest de la France, les Pyrénées et l'Espagne. De l'air très froid pour la saison est advecté en son coeur. En périphérie de cette goutte froide, un creusement dépressionnaire de surface va se constituer sur le bassin Méditerranéen. Il se formera demain près des Baléares puis remontera en direction de la Provence d'ici lundi.

Dans ce contexte, les nuages vont rester nombreux ce dimanche sur le Languedoc et le Roussillon. Des pluies, généralement faibles mais assez régulières, vont remonter de mer en cours de journée et traverser toute la région. Les cumuls en plaine seront plutôt modestes. Fait marquant : la neige tombera en altitude, que ce soit sur la Lozère, l'Espinouse ou encore du côté des Pyrénées. Les sols pourront blanchir de quelques centimètres au dessus de 1000 à 1200 m selon les secteurs. Sur les Pyrénées, les flocons pourront descendre à plus basse altitude.

Lundi, la situation semble plus dynamique. Le creusement dépressionnaire qui va remonter vers les côtes de la Provence va soulever davantage d'humidité. Une perturbation plus intense est de fait possible, notamment sur un axe Gard - Lozère où des cumuls de 30 à 60 mm, localement davantage, sont possibles. Sur le reste de la région, les précipitations seront moins intenses, mais l'air froid bien présent. Dans ce contexte, la neige va tomber à nouveau sur tous les reliefs, souvent dès 700 à 900 m d'altitude seulement, localement moins encore. Les scénarios divergent quant aux cumuls neigeux attendus. Ci-dessous une comparaison entre le modèle ARPEGE et le modèle WRF :  

Nous pouvons constater que le modèle ARPEGE (carte de gauche) est extrême avec une couche de neige dépassant 50 cm en Lozère ainsi que sur les Pyrénées, 20 à 40 en Cévennes et Espinouse. Le modèle WRF (carte de droite) est nettement plus timoré avec 10 à 15 cm sur les sommets de la Lozère, 5 cm sur l'Espinouse mais tout de même 30 à 40 cm sur les sommets Pyrénéens. Un "monde" entre ces deux modèles, pourtant à une échéance raisonnable !

Notre avis : la neige va tomber et nous pouvons nous attendre à un scénario médian. Une couche de 20 à 30 cm est possible sur les sommets de l'Aubrac et de la Margeride, ainsi que près du Mont-Lozère. Sur l'Espinouse, où les précipitations seront plus faibles mais le froid plus présent, entre 5 et 10 cm d'ici mardi matin. Sur les Pyrénées, des cumuls de 30 cm semblent raisonnables dans les principales stations. Ces cumuls pourront être revus à la hausse dans la prochaine analyse : nous restons prudents pour le moment. 

Enfin, il conviendra de surveiller pour mercredi un possible épisode cévenol, en lien avec le retour d'un flux de sud très dynamique. Scénario incertain, mais plusieurs modèles insistent lourdement à ce sujet, dont GFS : 

Toutes les cartes sont issues de www.meteociel.fr

Partager sur