Prévisions & Suivi en temps réel

Chute des températures et neige à très basse altitude la semaine prochaine

Les conditions météorologiques vont profondément évoluer la semaine prochaine. Un blocage anticyclonique relativement solide va se mettre en place sur l'Atlantique, entre le Groenland et l'Islande. Ce blocage a été décrit dans l'article d'hier. Dans ce contexte, une masse d'air froid et humide va plonger de la Scandinavie vers la France, en flux de secteur Nord.

Dans les précédents articles, nous vous évoquions deux scénarios envisageables. Ce samedi, les principaux modèles semblent converger vers une unique scénario, témoignant d'une meilleure fiabilité. Les températures vont amorcer leur baisse dès lundi, avec le retour de petites gelées blanches. Les gelées vont progressivement s'amplifier sur toute la France mardi et mercredi. 

Source : WXCHARTS

En milieu de semaine, il semble qu'un morceau de vortex polaire parvienne à plonger sur l'Europe occidentale. A l'heure de rédaction de cet article, il apparaît que ce vaste système dépressionnaire devrait terminer sa course sur la France. Dès lors, les températures vont continuer de plonger avec des gelées quasiment généralisées, y compris sur l'arc Méditerranéen et donc notre région.

Plus encore, il va falloir surveiller la formation d'une vaste perturbation neigeuse, traversant les deux tiers de la France. Avec l'accentuation du froid, la neige pourrait tomber jusqu'en plaine entre la Normandie, Paris, Nevers, Lyon, le Massif-Central et la région Rhône-Alpes. En ce qui concerne notre région, le Languedoc-Roussillon, quelques débordements de faible ampleur ne semblent pas exclus, avec une limite pluie/neige également basse. 

Source : Météociel

Il est à cette heure trop tôt pour en dire davantage. En effet, le flux orienté au Nord/Nord-Est n'est généralement pas le plus favorable aux précipitations sur notre région, en raison d'un assèchement provoqué par les reliefs du Massif-Central. Néanmoins, il arrive parfois que de bonnes averses parviennent à déborder. C'est précisément cet aspect qui sera à surveiller dans les prochains jours. Retenez néanmoins que des flocons en faible quantité ne sont pas exclus sur notre région à basse altitude, pour la journée de jeudi à priori.

De façon générale, une bonne moitié de la France devrait être enneigée entre la toute fin novembre et début décembre, dont l'ensemble des reliefs. Sur la Lozère et les Pyrénées-Orientales, notamment, nous pouvons espérer une bonne couche dès 600 à 800 m seulement. Une offensive hivernale de très bonne augure pour les stations de sports d'hiver

Début décembre, le froid devrait s'accentuer encore d'un cran. Le flux n'étant pas trop dynamique, des inversions thermiques sont probables. Ainsi, les minimales pourraient s'abaisser vers -5°C dans les secteurs déventés du Languedoc et du Roussillon, voire un peu moins. De façon générale, les maximales auront du mal atteindre 7 à 9°C en plaine et agglomérations, localement 10°C dans les zones abritées.

Vers le 3 ou 4 décembre, le système dépressionnaire responsable de ce temps froid pourrait se décaler vers la Suisse et l'Italie. Néanmoins, le temps devrait rester froid sur la France. Nos services surveilleront ensuite le développement d'un autre blocage sur l'Atlantique, dans un contexte qui semble devenir de plus en plus propice à un mois de décembre froid. 

Partager sur