Prévisions & Suivi en temps réel

Changement de temps sur la France fin avril : retour des orages et baisse des températures !

Ce dimanche, les températures demeurent bien au dessus des moyennes saisonnières malgré un ciel voilé. De façon générale, la semaine a été quasiment estivale, conformément aux prévisions qui étaient émises depuis début avril. La semaine à venir s'annonce encore assez chaude, avec un risque orageux se limitant normalement aux zones de reliefs entre la Lozère, les Cévennes, l'Espinouse et les Pyrénées. Il faudra bien en profiter car un profond changement de temps est probable d'ici le week-end prochain. 

Avant d'entrer dans la description de ce changement de temps, intéressons-nous à la journée de mardi qui devrait être la journée la plus chaude de la semaine. Les températures maximales vont atteindre 24 à 26°C sous abri normalisé entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude, 25 à 27°C sur l'Hérault et 28 à 30°C sur les plaines du Gard. Ces valeurs se situeront à nouveau 10°C au dessus des moyennes saisonnières. La Lozère ne sera pas épargnée par cette chaleur avec des pointes à 25°C dans les vallées encaissées. 

Les températures relativement chaudes se maintiendront jusqu'en fin de semaine, avant que des basses pressions parviennent à se constituer sur l'Atlantique. La journée charnière sera probablement celle de vendredi, moment où une cyclogenèse active va se développer entre l'Islande et l'Irlande. Dans le même temps, le solide anticyclone qui nous aura protégé des perturbations jusque là tendra à se décaler vers l'Europe du centre.

Le week-end prochain, une forte ondulation va se mettre en place avec l'élévation d'un bloc anticyclonique au centre de l'Atlantique et l'abaissements des bas-géopotentiels sur l'Europe occidental. Pour le moment, il est difficile de savoir quelle sera la trajectoire exacte et le dynamisme de cette dépression. Pour autant, les principaux scénarios privilégient une trajectoire centrée vers la France. Un schéma qui nous rappelle bien l'hiver que nous venons de connaître, toute proportion gardée en ce qui concerne l'intensité du froid. 

Dans ce contexte, la semaine estivale que nous venons de connaître ne sera plus qu'un lointain souvenir avec l'intrusion d'air froid sur les 2/3 nord de la France et des advections humides en provenance de mer Méditerranée. Si le scénario se précise, il conviendra de surveiller une transition orageuse au moment où l'air froid progressant du nord rencontrera l'air doux et humide remontant du sud. A titre d'information, de petites gelées blanches pourront même faire leur apparition au dessus de la Loire. Peu commun en cette période mais non exceptionnel.

Nous attendrons encore 48h environ avant de vous proposer une prévision plus précise mais ce changement de temps semble s'inscrire dans les tendances saisonnières que nous vous avons proposé la semaine dernière : à savoir un printemps et début d'été relativement pluvio-orageux et des températures sur la durée qui devraient être proches des moyennes saisonnières. Ci-dessous, retrouvez une carte de l'anomalie de précipitation attendue entre Mai, Juin et Juillet 2018 (à ne pas prendre au pied de lettre).

Partager sur