Prévisions & Suivi en temps réel

Chaleur sur la France : nouvelle hausse des températures !

Actuellement, les hautes pressions nous protègent des perturbations. Le soleil brille de façon générale et les nuages se font rares et inoffensifs. Le seul bémol concerne le vent et notamment le mistral qui résiste sur le Gard et la vallée-du-Rhône. Bonne nouvelle, le vent va faiblir dès demain et les brises marines s'installeront sur l'ensemble de la région. Ce vent marin aura tendance à rafraichir la bordure littorale. L'effet sera inverse dans l'intérieur des terres avec des températures en hausse. Le thermomètre devrait gagner plusieurs degrés ces prochains jours sur l'ensemble de la France et notamment notre région.

En effet, comme expliqué dans un précédent article, le cœur anticyclonique se situe entre la Grande-Bretagne et la Scandinavie. La France se situe dans l'alimentation de cette bulle de hautes pressions. Les dépressions sont repoussées de part et d'autre de cet oméga.

Source : Tropicaltidbits

Les vents vont surtout réagir aux températures. Le contraste thermique entre la mer et les terres crée des vents. Ainsi, le vent viendra naturellement de la terre dans la nuit puis le marin prendra le dessus en cours de journée. Lorsque le vent de terre et le vent de mer se rencontre, on parle de convergence. Le long de cette convergence, le vent est faible et cela permet aux températures de grimper. Le mistral brasse la masse d'air et limite les températures élevées. De l'autre côté, le marin passe au-dessus d'une mer plus fraiche qui tempère le thermomètre sur les plages. C'est pourquoi tout le monde ne sera pas concerné par les fortes chaleurs attendues ces prochains jours.

Pour résumer, les littoraux resteront tempérés par le vent marin tandis que les plaines intérieures vont voir le thermomètre grimper. Ce mardi, les températures resteront agréables avec 30 à 32°C dans l'intérieur des terres contre 24 à 26°C en se rapprochant de la mer. C'est surtout mercredi que les températures vont s'envoler.

Source : Météociel

Des Pyrénées à la vallée-du-Rhône, les maximales dépasseront largement les 30°C. Nous pourrons atteindre 34 à 35°C et des pointes à 36°C sont attendues entre le Minervois, la vallée du fleuve Hérault mais également sur les plaines Gardoises. Nous le rappelons, ces températures annoncées sont attendues à l'ombre dans des abris normalisés. Au soleil ou dans des endroits soumis au réchauffement (proche d'un mur ou du sol par exemple), le thermomètre s'envolera encore plus. Nous ne serons pas les seuls car les 30°C s'étendront à une grande partie de la France.

Ces températures seront proches des seuils caniculaires mais on ne parlera pas de canicule car dès le lendemain, ces maximales perdront quelques degrés et nos départements présentent les seuils les plus élevés de France. Il faut également tenir compte des températures nocturnes. Celles-ci seront tropicales mais là encore pas de canicule à prévoir. Ces températures resteront estivales tout au long de la semaine et le week-end prochain pourrait de nouveau surchauffer avec une nouvelle hausse possible. 

Source : Météociel

Pour terminer cet article, on surveillera attentivement les premiers jours de juillet. La tendance émise il y a déjà quelques jours semble se confirmer avec l'arrivée d'une dépression par l'Atlantique. L'atmosphère pourrait devenir orageuse et instable avec une réserve d'énergie importante. Nous y reviendrons prochainement.

Partager sur