Prévisions & Suivi en temps réel

Chaleur sur la France : jusqu'à quand cette situation va durer ?

Conformément aux prévisions, de fortes chaleurs ont affecté notre région cet après-midi. Les maximales ont atteint 32 à 34°C de façon généralisée en plaine, localement 35°C près du Vidourle et dans l'intérieur de l'Aude. En cette fin d'après-midi, quelques orages affectent encore le département du Gard et l'Est de l'Hérault. Ces orages sont localisés mais apportent de fortes pluies parfois mêlées de grêle.

Cet article soulève la question suivante : peut-on espérer que la chaleur non exceptionnelle que nous vivons actuellement se maintienne ces prochains jours ? La chaleur pourrait-elle s'intensifier ? Tout d'abord, intéressons nous au contexte synoptique attendu d'ici ce week-end. La France va rester sous l'influence d'un puissant anticyclone positionné entre l'Espagne et la Grande-Bretagne. Dans le même temps, un système dépressionnaire va s'enfoncer sur l'Est de l'Europe.

Dès lors, les conditions ensoleillées vont se maintenir sur nos départements, à peine contrariées par un fin voile nuageux par moment. Demain vendredi, le mistral et la tramontane seront assez sensibles puis les vents faibliront progressivement d'ici ce week-end. Concernant les températures, nous attendons des minimales élevées comprises entre 20 et 22°C en plaine, 23°C en bord de mer. Les maximales, quant à elles, vont légèrement baisser mais resteront voisines des 30 à 32°C en général sur les plaines de l'arc Méditerranéen.

En bref, un temps relativement proche de ce que l'on observe normalement en cette saison et heureusement bien moins chaud que l'année dernière. La semaine prochaine, nous conserverons normalement des conditions bien anticycloniques sur la France. Dès lors, le soleil va se maintenir avec tout de même un vent modéré, en raison de la mise en place de basses pressions sur l'Europe du Centre. La chaleur sera encore bien présente, sans pour autant être très intense, avec des maximales restant voisines de 30 à 32°C.

D'ici le week-end suivant, entre la fin juin et début juillet, un marais barométrique pourrait temporairement se mettre en place, favorisant l'apparition de quelques orages d'air chaud. Ce risque restera bien évidemment à affiner d'ici là. Ainsi, il est possible de répondre à la question soulevée dans cet article : le soleil et la chaleur vont se maintenir globalement ces dix prochains jours. Concernant la suite, nous avons quelques indications à vous apporter.

Les modèles saisonniers voient une anomalie de hauts-géopotentiels sur l'Europe du Nord en juillet. Dans le même temps, nous serions dans une configuration météorologique proche des moyennes saisonnières sur la France, l'Espagne et l'Afrique du nord, mais avec par moment quelques dépressions moribondes. Dans ce contexte, nous misons sur la poursuite d'un temps chaud sans excès et sans canicule au sens strict du terme. Aussi, des orages pourraient faire leur retour… A surveiller et confirmer ultérieurement.

Partager sur