Prévisions & Suivi en temps réel

Bref coup de chaud : jusqu'à 37°C attendus sur le Languedoc avant une baisse marquée ce week-end

santé médecine
santé médecine
Kayak Vert à Collias

Ce mercredi, un voile nuageux parfois épais a traversé le Languedoc-Roussillon. Il s'est même accompagné de quelques gouttes dans l'intérieur de l'Hérault et du Gard. Sur la Lozère, de bonnes averses orageuses se sont déclenchées localement. Malgré cette nébulosité, la hausse des températures s'est amorcée. La barre des 30°C a été atteinte et dépassée sur quasiment toutes les plaines de la région. Il a même fait jusqu'à 32°C sur la plaine Catalane, près des Corbières, sur le Minervois et le long du fleuve Hérault, 34 à 35°C des garrigues Nîmoises à l'Uzège.

Dès demain, la chaleur va continuer de s'accentuer sur notre région. En début de matinée, un fin voile nuageux sera encore observé entre l'Aude et le département du Gard. Très rapidement, le soleil va s'imposer sur l'ensemble de nos départements. Il sera agrémenté en cours d'après-midi de quelques cumulus de beau temps sur la Lozère et les Pyrénées. Normalement, ces cumulus n'évolueront pas jusqu'à l'averse. Concernant les températures, elles vont atteindre à nouveau des niveaux élevés. Au petit matin, les minimales vont osciller entre 19 et 20°C en général, 21°C dans les agglomérations. En bord de mer, les brises marines parviendront à s'installer l'après-midi, modérant la hausse du mercure entre 30 et 31°C sur les plages. Dans les terres, mistral et tramontane se maintiendront faiblement. Les maximales en profiteront pour atteindre fréquemment 34 à 35°C entre Perpignan, Narbonne, Béziers et Montpellier, jusqu'à 36 ou 37°C près du Pic Saint-Loup ainsi qu'entre Nîmes et Uzès, plus localement sur l'arrière pays Biterrois (voir carte ARÔME - météociel ci-dessous). 

Vendredi matin, les conditions ensoleillées vont se maintenir sur l'ensemble de la région. Quelques cumulus se développeront sur les Pyrénées avant la fin de matinée. Les vents s'annoncent très faibles, orientés au Nord-Est de la vallée du Rhône à Montpellier, plutôt Nord-Ouest voire Ouest de Béziers à Perpignan. Les rafales ne dépasseront pas 20 à 30 km/h. Les températures minimales seront en hausse : souvent comprises entre 20 et 21°C en plaine, elles pourront avoisiner 23°C dans les agglomérations. Rien d'exceptionnel toutefois et sans commune mesure avec ce que l'on a connu début août.

L'après-midi, le temps va progressivement se dégrader sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, avec de nombreux cumulus dans l'intérieur des terres. Les premières averses orageuses pourront concerner la Cerdagne et le Capcir avant 17 ou 18h. Les plaines littorales du Roussillon et plus largement les départements de l'Hérault ainsi que du Gard profiteront de belles éclaircies jusqu'en fin de journée. Les brises marines gagneront le Languedoc, faiblement, alors que le Roussillon et la Catalogne resteront sous l'influence d'un vent d'Ouest / Nord-ouest. Quant aux températures, les maximales vont encore atteindre des valeurs élevées. Il faut s'attendre à des pointes atteignant 34°C entre Perpignan et Narbonne, 35°C sur l'Hérault et jusqu'à 36 ou 37°C du Pic Saint-Loup aux plaines du Gard (voir carte WRF - météociel ci-dessous). Ce coup de chaleur sera bref. 

Dans la nuit de vendredi à samedi, un talweg (axe dépressionnaire) va balayer les deux tiers Nord de la France. Il pourrait - mais ce n'est absolument pas certain - prolonger son influence jusqu'aux régions Méditerranéennes. Dès lors, des averses orageuses ne sont pas exclues surtout entre l'Hérault, le Gard et la Lozère. Nous préférons toutefois rester sur nos gardes : cette dégradation est tout comme les précédentes très incertaine. De plus, il n'est pas encore possible de savoir quelles seront les zones les plus concernées.

Ce qui semble à peu près certain, c'est qu'à l'arrière de cette petite dégradation se mettront en place mistral et tramontane. Les rafales atteindront ce week-end 60 km/h en général, jusqu'à 80 km/h en vallée du Rhône. Dès lors, le ciel va se dégager mais les températures vont chuter et repasseront sous les 30°C sur toute la région.

Nous vous avions évoqué en début de semaine un risque incertain de canicule pour la fin août. Si les principaux modèles de prévision confirment la poursuite de la chaleur pour la dernière décade d'août, il est à souligner que le scénario "canicule" semble de moins en moins probable. Les températures seraient simplement 2 ou 3°C au dessus des moyennes saisonnières. 

Partager sur