Prévisions & Suivi en temps réel

Baisse sensible des températures sur la France après le passage d'une tempête sur le nord !

La chaleur continue de se maintenir sur la région. Les températures ont atteint 28 à 30°C dans l'intérieur des terres sur l'ensemble de la région. Ces conditions assez chaudes vont se maintenir jusqu'à dimanche avec un petit intermède entre vendredi et samedi au passage d'une perturbation arrivant en bout de course sur notre région. Le soleil sera également au rendez-vous bien qu'un voile nuageux devrait envahir nos départements entre l'après-midi de vendredi et la journée de samedi. Le temps restera quoiqu'il en soit assez sec.

À partir de lundi, un net rafraîchissement va s'opérer sur l'ensemble du pays. Il sera plus éloquent sur le quart Nord-Est de la France mais nous sentirons tout de même ces effets sur notre région. Nous allons maintenant vous exposer les différents événements qui provoquent ce coup de frais ainsi que les conséquences de ce dernier. En effet, comme vous pouvez le constater sur la carte du haut ci-dessous, une tempête devrait traverser la Manche d'Ouest en Est avant de s'isoler sur l'Europe centrale puis l'Europe de l'Est la semaine prochaine. 

Cette dépression dynamique, traversera la Manche entre dimanche matin et lundi matin. A son passage, les vents associés seront assez forts et pourront provoquer de légers dégâts. Les rafales pourraient atteindre 90 à 100 km/h sur les départements du Nord de la France. À la suite de son passage, cette dépression s'isolera ensuite sur l'Europe centrale et de l'Est. Ce positionnement induira un flux d'Est-Nord-Est sur le pays. Cette orientation nous ramène habituellement des températures très froides en hiver. Néanmoins, compte tenu du peu d'avancement dans la saison, le refroidissement attendu sera moins franc que durant la période hivernale.

Comme vous pouvez le voir sur l'animation ci-dessous, modélisant la température observée à 850 hPa, au passage de la tempête les températures sont assez chaudes sur la France. Puis le refroidissement de la masse d'air s'opère très rapidement après le passage de cette dépression très dynamique. Nous passons d'une température de 12 à 14°C à 850hPa à des valeurs entre 0 et -2°C, soit environ 14°C de perdus. Nous allons voir sur les cartes ci-dessous les conséquences induites par ce refroidissement en altitude, au niveau du sol tant en termes de températures que de régime de temps. 

Comme nous pouvons le constater sur les cartes ci-dessous, nous pourrions observer les premières gelées sur la France entre les matinées de lundi et mardi. À l'échelle de notre région, la saison n'est pas suffisamment avancée pour observer ces gelées (hors reliefs) comme nous vous l'avons évoqué plus haut. Néanmoins, la baisse sera tout de même sensible. Nous aurons au lever du jour seulement 12°C sur Nîmes, Montpellier et Narbonne, 13°C à Perpignan. Dans l'intérieur des terres le thermomètre devrait descendre encore plus bas avec localement 8 à 10°C. Sur les reliefs les premières gelées seront présentes avec localement entre 0 et 2°C observés.

Côté ciel, quelques nuages élevés seront probables lundi. L'élément notable est la mise en place d'un fort mistral près de la vallée-du-Rhône. Cette situation induira un temps toujours aussi sec accentuant un peu plus le manque d'eau que nous pouvons observer par endroits. Pour la suite, il est encore difficile de se prononcer. Le scénario majoritaire sur les modèles de prévision nous amène à penser que la semaine sera anticyclonique sur l'ensemble du pays avec le prolongement de conditions assez fraîches. Quelques signaux pluvieux commencent à apparaître pour le début du mois d'octobre mais cela sera à confirmer dans les prochains jours. 

Sources : Météociel et Tropical Tidbits.

Partager sur