Prévisions & Suivi en temps réel

Attention : un fort coup de vent est redouté mercredi matin avec rafales > 120 km/h !

Le flux zonal, classique à nos latitudes en cette période de l'année, domine depuis la mi-décembre. Caractérisé par une circulation d'Ouest plus ou moins dynamique, de nombreux creusements dépressionnaires explosifs ont été observés ces dernières semaines, conduisant à des tempêtes plus ou moins fortes. La dernière en date sur notre région fut Eleanor, avec des rafales atteignant 120 à 140 km/h sur les plaines de l'Hérault.

Pour la semaine à venir, nos services surveillent à nouveau l'accélération du flux d'Ouest à Nord-Ouest sur la France. Une tempête potentiellement forte pourrait concerner la Grande-Bretagne en milieu de semaine, avec un minimum dépressionnaire s'abaissant entre 965 à 970 hPa. Sur l'arc Méditerranéen, les courbes de pression sont vues se resserrer au même moment. Toutes proportions gardées, il va falloir surveiller la situation de près. 

Cartes : modèle GFS, pression au sol et géopotentiels à 500 hPa / Jet Stream à 300 hPa. Source : Météociel

Les cartes ci-dessous sont toutes deux issues du modèle GFS. On y constate le resserrement des courbes de pression (lignes blanches) et l'accélération du courant Jet en altitude. Cette configuration météorologique trahit un contexte favorable à un fort coup de vent sur l'arc Méditerranéen, particulièrement dans la nuit de mardi à mercredi ou mercredi matin. Le timing restera à affiner.

Le vent d'Ouest à Nord-Ouest va commencer à se renforcer mardi après-midi. Les rafales atteindront alors 70 à 90 km/h entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Hérault, l'Ouest du Gard et la Lozère. Ces valeurs restent classiques. La nuit suivante, les deux modèles WRF voient une nette accélération des rafales. Retrouvez ci-dessous le modèle WRF-NMM à gauche et le modèle WRF-ARW à droite. 

Cartes : modèle WRF-NMM (météociel) et modèle WRF-ARW (Météo Languedoc/ARHYA)

Suivant le même procédé que lors de la tempête Eleanor, les prévisionnistes de Météo Languedoc redoutent que de violentes rafales de vent parviennent à se développer par déferlement en aval des Cévennes et du relief Pyrénéen. Si ce scénario se confirme - la fiabilité est bonne mais tous les modèles ne sont pas encore en accord - nous pourrions redouter des bourrasques atteignant 100 à 120 km/h.

Tout comme lors de la précédente tempête, les secteurs les plus exposés sont : le piémont Pyrénéen, l'arrière pays Héraultais et Gardois près des Cévennes, ainsi que plus largement toutes les zones de crête. Pour le moment, il semble que ce coup de vent soit un peu moins fort que le précédent. Il n'empêche que de telles valeurs sont de nature à engendrer des dégâts sur les mobiliers de jardin et la végétation notamment. N'hésitez pas à prendre vos précautions par prévention. 

Un prochain point sera réalisé très prochainement.

Partager sur