Prévisions & Suivi en temps réel

Attention : fortes pluies orageuses attendues ce week-end avec plus de 200 mm sur l'Hérault !

Le changement de temps, c'est pour maintenant ! Ce samedi fin d'après-midi, une goutte froide très dynamique s'est positionnée sur l'Espagne. Elle est prolongée d'un minimum dépressionnaire sur la Catalogne, favorisant l'accélération du flux d'Est à Sud-Est dans les basses-couches. Présentement, les nuages dominent sur tout le Languedoc-Roussillon. Ils s'accompagnent de faibles pluies près des Cévennes essentiellement.

Une aggravation est attendue en soirée et cours de nuit prochaine, notamment des Pyrénées-Orientales à l'Aude, ainsi que du Minervois à l'Espinouse. Les pluies vont peu à peu se généraliser sur ces secteurs. Avec une légère accentuation de l'instabilité, elles pourront momentanément devenir orageuses. Un scénario difficile à anticiper en cette période de l'année. Au même moment, quelques averses sont possibles sur l'Hérault et le Gard, mais rien de significatif.

Demain dimanche, les précipitations vont persister une bonne partie de la journée entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault. Avec une accentuation de l'instabilité, la masse d'air semble susceptible de supporter le développement d'orages localement très pluvieux pour la saison. Dès lors, si les cumuls depuis la veille au soir seront le plus souvent compris entre 20 et 50 mm, quelques pointes isolées à plus de 80 ou 100 mm ne sont pas exclues en plaine. La limite pluie/neige sur les Pyrénées passera de 1800 m ce soir à 1500 m demain matin, voire localement 1300 m.

Quelques pluies déborderont de plus en plus fréquemment au cours de la journée sur l'est de l'Hérault, ainsi que plus largement sur les Cévennes, mais sans grande conséquence. En fin de journée et/ou début de soirée, l'accalmie s'affirmera sur tout le Roussillon. Par contre, une ligne pluvio-orageuse devrait se former sur l'Hérault en balayant le département d'Ouest en Est. Cette ligne orageuse, matérialisée par les principaux modèles à cette heure, viendra aussi pivoter sur une partie du Gard et de la Lozère dans la nuit de dimanche à lundi : 

La ligne pluvio-orageuse profitera d'un environnement modérément instable sur l'Hérault, ce qui pourrait lui permettre de perdurer une bonne partie de la nuit de dimanche à lundi, donnant de forts cumuls jusqu'en plaine. Le Gard et la Lozère seraient impactés mais dans des proportions moindres. Notez néanmoins le retour de bonnes chutes de neige sur les sommets Lozériens et des Cévennes.

Lundi, la situation évoluera peu avec certainement de bonnes précipitations sur la Lozère, le Gard et l'Hérault, avec un caractère orageux localisé mais demeurant possible sur les plaines et littoraux. Bien que de petites accalmies soient possibles entre les salves pluvieuses, les cumuls deviendront importants par accumulation, notamment sur l'Hérault où des pointes à 120 mm sont possibles en plaine et plus de 200 mm sur les reliefs

Les pluies pourraient persister jusqu'à mardi matin environ, surtout sur l'Est du Languedoc. Ci-dessous, retrouvez l'accumulation prévue par le modèle WRF-ARW développé par notre équipe. Ceci n'est pas à prendre au pied de la lettre mais témoigne du potentiel évoqué. Au final, toute la région sera arrosée. 

En conclusion, les Pyrénées-Orientales et l'Aude vont être les premiers secteurs concernés, entre la nuit prochaine et demain après-midi. Avec le décalage de la dépression, le département de l'Hérault et dans une moindre mesure celui du Gard et de la Lozère seront concernés entre dimanche soir et lundi soir. L'événement météorologique ne présente pas de sévérité exceptionnelle en soit mais compte tenu du risque orageux, il n'est pas exclu que de fortes intensités pluviométriques soient observées en peu de temps. 

Dès lors, quelques phénomènes de ruissellements et/ou d'inondations sont possibles dans les poins bas. Concernant les cours d'eau, ils devraient se réjouir de voir arriver de telles précipitations, après une sécheresse exceptionnelle. Enfin, pour les amateurs de neige, une couche de 30 à 40 cm est probable sur les Pyrénées au dessus de 1500 à 1800 m. En Lozère et sur les Cévennes, 10 à 20 cm sont possibles sur les sommets d'ici lundi soir. 

Partager sur