Prévisions & Suivi en temps réel

Attention ce mercredi aux fortes pluies orageuses !

Après les froides pluies en plaine et les chutes de neige sur les reliefs de la veille, ce mardi fut une journée de transition avec le retour de belles éclaircies en plaine et bord de mer. Les éclaircies se sont maintenues entre la matinée et le milieu d'après-midi. Depuis, des nuages bas remontent déjà de mer en direction de l'Hérault, du Gard et surtout des Cévennes. Il faut dire que cette période calme ne va pas durer. Dès la nuit prochaine et surtout demain mercredi, un épisode fortement pluvieux va affecter une partie de notre région.

Pour cause, un nouveau système dépressionnaire est actuellement entrain de gagner l'Espagne. Ce système dépressionnaire, modérément dynamique, va piloter un flux d'altitude de secteur Sud quant à lui assez dynamique sur le Languedoc et les Cévennes. Dans les basses-couches de l'atmosphère, le flux marin sera orienté à l'Est/Sud-Est. Une configuration induisant des cisaillements directionnels des vents assez marqués, propice aux orages très pluvieux.

Chronologiquement parlant, les premières pluies vont se déclencher dès ce soir sur le Gard, l'Hérault et plus largement les Cévennes. Elles pourront déjà être soutenues sur les contreforts entre l'Aigoual et le Mont-Lozère notamment. Neige possible en début d'épisode sur le Mont-Lozère, rapidement suivie du redoux. Demain matin, les pluies pourront affecter plus ou moins tout le Languedoc-Roussillon. Elles resteront plus régulières près de l'Hérault, de l'Ouest Gard et des Cévennes.

Une aggravation est envisagée pour mercredi après-midi et soir. En effet, consécutivement à l'advection d'air doux et humide dans les basses-couches, une instabilité atmosphérique assez importante va se développer près de l'Hérault et dans une moindre mesure du Gard. Les valeurs de MUCAPE pourraient atteindre jusqu'à près de 1000 J/kg sur les plaines littorales, ce qui est assez significatif. Dans le même temps, une anomalie de basse tropopause (forçage en altitude) va remonter du golfe du Lion. Durant quelques heures, toutes les conditions seront réunies pour la formation d'un système convectif/orageux assez intense entre l'Est Hérault et le Gard.

Ce système orageux devrait (notez le conditionnel) se former près de Montpellier et du Pic Saint-Loup, avant de se décaler lentement en fin de journée vers le Gard, où il pourrait adopter sa phase de maturité et de faible mobilité. Si ce système orageux parvient à bien se constituer, les cumuls tri-horaires pourront être importants : 60 à 80 mm, localement 100/120 mm. De telles lames d'eau restent bien évidemment incertaines : tout va dépendre de la concrétisation ou non du caractère orageux.

Toutefois, en cas de concrétisation, des réactions hydrologiques seront possibles. Les cumuls totaux pourront par ailleurs avoisiner les 200 mm près des Cévennes en moins de 24h, ce qui est assez significatif sans pour autant être exceptionnel. La véritable problématique de ce type d'épisode se situe dans les zones urbaines qui peuvent subir de forts ruissellements si les orage se positionnent au plus proche d'elles. C'est pourquoi nous vous encourageons à la plus grande vigilance. L'épisode pluvieux se maintiendra jusqu'à jeudi matin au moins entre Gard et Cévennes. Ci-dessous, une accumulation (à ne pas prendre au pied de la lettre) du modèle ARPEGE :

Partager sur