Prévisions & Suivi en temps réel

Attention aux orages la nuit prochaine et demain lundi : fortes pluies et grêle possibles !

Une dégradation pluvio-orageuse est attendue entre la nuit prochaine et demain lundi. Cette dernière sera consécutive au passage d'un axe de talweg dépressionnaire sur l'Espagne et le bassin Méditerranéen. A l'avant de ce talweg, une forte instabilité atmosphérique va se constituer au moins transitoirement. Intéressons-nous au contexte météorologique de la nuit prochaine. Une première petite anomalie va circuler sur le sud de la France, d'ouest en est.

Des averses et orages vont remonter des Pyrénées vers l'Aude en milieu de nuit prochaine. Ces orages glisseront ensuite vers l'Hérault puis le Gard et la Lozère entre 00h et 04h environ. Les plaines intérieures semblent plus exposées, entre Castelnaudary, Carcassonne, Lodève, Alès et Barjac. Les orages pourront produire de fortes pluies ponctuelles (20 à 30 mm/h dans l'intérieur) et/ou de la grêle. Quelques rafales de vent > 70 km/h sont possibles. Les plaines littorales sont moins exposées, mais une averse peut s'y perdre.

Demain lundi, malgré une échéance proche, la prévisibilité reste médiocre. Une anomalie dépressionnaire très dynamique va glisser des Pyrénées vers le golfe du Lion puis s'évacuer en direction du golfe de Gênes. Nous serons positionnés sur le flanc nord de cette dépression. En limite de l'anomalie, des averses et orages devraient se former dès le matin. Néanmoins, certains scénarios (comme le modèle ARÔME) voient l'activité orageuse rester essentiellement en mer. Le modèle CEP, quant à lui, voit l'axe pluvio-orageux balayer toute la région.

Ci-dessous, le scénario ARÔME sur la gauche et le scénario CEP sur la droite. Tout en restant prudents, nos prévisionnistes partent sur un scénario intermédiaire. Les pluies, parfois orageuses, devraient débuter rapidement sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales en matinée. Sur l'Aude, elles devraient être soutenues, donnant des cumuls de 20 à 50 mm des basses plaines vers l'intérieur du département.

En fin de matinée ainsi que durant l'après-midi, les orages devraient se décaler vers l'Hérault, le Gard et la Lozère. Ils ne seront pas généralisés. Toutefois, en présence d'une instabilité  atmosphérique marquée, ces orages pourront s'avérer localement forts. Il y a un risque de chutes de grêle marquées et de cumuls pluvieux localement intenses. Les lames d'eau pourraient, localement, atteindre 50 mm en peu de temps. Certaines communes pourraient passer au travers.

L'amélioration se produira rapidement l'après-midi sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales, ainsi que sur l'Ouest de l'Hérault. En effet, la tramontane se lèvera et annihilera totalement l'instabilité. Le risque orageux pourra persister plus durablement du Gard à la Lozère notamment. La tramontane gagnera en fin d'après-midi toute la région, faisant évacuer les orages vers la Provence. Que les choses soient claires : il n'est pas totalement exclu que toute l'activité orageuse ou presque reste en mer Méditerranée ! C'est pourquoi cette prévision doit être prise avec des pincettes et méritera d'être affinée en temps réel sur les réseaux de Météo-Languedoc.

Les violents orages vont surtout affecter les Bouches-du-Rhône et le Var. Sur ces départements, des phénomènes destructeurs sont à redouter très localement. 

Partager sur