Prévisions & Suivi en temps réel

Arrivée du printemps sur la France : jusqu'à 27°C la semaine prochaine !

##PUB##

Les pluies ne cessent de s'enchaîner depuis le début de la semaine, apportant des cumuls très significatifs sur toute la région. Alors que la fin d'hiver a été très froide et neigeuse jusqu'en plaine, les flocons se sont attardés aujourd'hui sur les Cévennes dès 1000 m d'altitude. Cela n'est pas exceptionnel en soit, mais la répétition de ces épisodes froids et humide commence à devenir pesante pour nombre d'entre vous. La question que l'on nous pose tous les jours : à quand l'arrivée du printemps météorologique ? 

La réponse est la suivante : pour très prochainement ! En effet, la dépression qui nous concerne depuis lundi va se résorber d'ici ce week-end, en se déplaçant vers l'Italie. Dans le même temps, une dorsale anticyclonique va se constituer sur l'Espagne. Cet anticyclone va gagner notre pays la semaine prochaine, où il pourrait stationner durant une semaine environ. L'emplacement de cet anticyclone restera à délimiter précisément mais de l'air doux voire chaud va enfin remonter sur la France la semaine prochaine.

Les conditions météorologiques vont donc s'améliorer nettement à partir de lundi sur l'arc Méditerranéen. Les éclaircies seront de retour et bien qu'on ne puisse exclure quelques averses orageuses près des reliefs, la probabilité de pluie deviendra de plus en plus faible. Aussi, les températures vont atteindre 20°C dès le début de semaine. Les premières pointes à 23 ou 24°C sont même possibles sur l'Hérault et le Gard lundi après-midi.

En météorologie, le seuil de chaleur est fixé à 25°C sous abri normalisé par l'organisation mondiale de la météorologie. Durant la semaine, le réchauffement devrait s'accentuer avec des températures atteignant 24 à 26°C sur les plaines du Languedoc et du Roussillon, très localement 27°C en se rapprochant de la vallée du Rhône. Aussi, les températures minimales vont progresser entre 11 et 13°C le plus souvent, soit des valeurs au dessus des moyennes saisonnières. 

Cette chaleur modérée et non exceptionnelle pour la saison devrait se maintenir au moins jusqu'au week-end suivant. Pour autant, de petites anomalies vont circuler à proximité de l'Espagne et du bassin Méditerranéen. Ces anomalies ne seront pas très dynamiques mais surplomberont des basses-couches surchauffées. Dans ce contexte, des orages localisés d'air chaud "par évolution diurne" risquent de se développer par endroit.

Il est bien évidemment trop tôt pour savoir où ces orages circuleront mais nous tenons à vous rassurer : ils devraient rester vraiment localisés. Selon nos prévisionnistes, l'anomalie de température pourra être assez importante durant une période de 6 à 8 jours environ. Malheureusement, nous pourrions renouer avec bas géopotentiels courant mai, laissant craindre de nouvelles vagues orageuses prononcées. La canicule et sécheresse de l'année dernière ne sont plus qu'un lointain souvenir. 


Partager sur