Prévisions & Suivi en temps réel

Arrivée de l'hiver fin novembre / début décembre sur la France : attention aux gelées !

Mardi soir, nous vous confions au sein d'un article qu'une première offensive hivernale était susceptible de se mettre en place fin novembre. Cette possibilité est désormais confirmée. S'il conviendra de préciser les modalités fines à l'échelle de la France, retrouvez ci-dessous une nouvelle tendance sur l'évolution de ce premier blocage nordique de la saison.

L'engrenage devrait se mettre en place en début de semaine à venir, au moment où les hautes pressions (anticyclone) vont commencer à s'élever en direction du Groenland. Dans le même temps, une anomalie dépressionnaire va glisser près de l'Islande, se dirigeant peu à peu vers la France. Ce contexte météorologique est généralement propice aux coulées froides sur l'Europe

Source carte : Météociel

Jusqu'à cette échéance, les principaux modèles numériques sont en accord, ce qui témoigne d'une assez bonne fiabilité. La suite de la semaine est plus incertaine, en raison d'un blocage qui pourrait être plus ou moins solide. Globalement, il semble que la dorsale anticyclonique gagne temporairement le Groenland, avant de se décaler en direction de l'Islande.

Dès lors, les basses pressions Scandinaves vont s'orienter vers l'Allemagne et la France, advectant un air de plus en plus froid. Là encore, les principales incertitudes ne résident pas vraiment dans l'arrivée du froid mais plutôt dans l'orientation du flux. Ce dernier aura une incidence majeure sur le coup de froid à venir. Ci-dessous, voici les deux principaux scénarios proposés : 

Source carte : Météociel

Si le flux vient du Nord-Ouest, l'air froid aura une origine maritime ce qui aura pour conséquence de limiter la chute des températures à 2 ou 3°C sous les moyennes saisonnières. Si le flux arrive du Nord/Nord-Est, comme le voient désormais une bonne moitié des scénarios, la baisse des températures sera nettement plus marquée.

Dans tous les cas, nous devrions renouer avec des gelées matinales fréquentes entre la fin novembre et à minima la première semaine de décembre. L'après-midi, les maximales auront du mal à s'élever, restant le plus souvent sous les 10°C sur l'arc Méditerranéen. En ce qui concerne le risque de pluie/neige, il faut souligner que la neige devrait tomber en plaine sur une bonne moitié de la France

Sur notre région, la probabilité de précipitation est mince mais les reliefs pourraient espérer de petites chutes à très basse altitude. Un exemple avec le scénario GFS de cette fin d'après-midi qui voit même quelques flocons dans l'arrière pays Languedocien. Un scénario à ne pas prendre au pied de la lettre, bien évidemment !

Source carte : Météociel

La suite est incertaine mais le froid pourrait durer environ dix jours. S'en suivra une éventuelle reprise du blocage sur l'Atlantique, induisant - selon son positionnement - une nouvelle coulée d'air froid sur l'Europe

Partager sur